2020-11-23T13:44:52Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/velos%20solidaires/coursiernoelvelo675.jpg

Actualités Publié le 23 novembre 2020

Les initiatives écolo et solidaires des coursiers à vélo

Le vélo est devenu une star depuis le début de l’épidémie. Les entrepreneurs à vélo nantais n’ont pas attendu le coronavirus pour proposer un mode de livraison écolo et soutenir le commerce local. Exemples avec trois initiatives lancées par Vélojo, les Coursiers Nantais et Naofood.

Les coursiers de Vélojo livrent des sapins en bois réutilisables et solidaires, fabriqués par l’association Gueule de bois, au bénéfice des personnes en situation de précarité.
Les coursiers de Vélojo livrent des sapins en bois réutilisables et solidaires, fabriqués par l’association Gueule de bois, au bénéfice des personnes en situation de précarité.

Dans un mois, Noël sera là. Chacun espère pouvoir passer ces fêtes 2020 en famille ou entre amis et donc se prépare (plus ou moins) au cortège décorations, cadeaux, bon repas. Avec une invitation : « consommez local ! » pour soutenir les commerces de proximité. Et si vous en profitiez pour consommer écolo et solidaire ? Des coursiers à vélo ont lancé des initiatives avant ou depuis le confinement qui valent le coup de s’y arrêter et peut-être de commander.

Avec Gueule de bois, je propose un sapin réutilisable en bois et solidaire. 

Jonathan Gevaert, Vélojo.

Pendant trois ans Jonathan Gevaert de Vélojo a arpenté les rues nantaises pour enlever des sapins de Noël afin qu’ils ne deviennent pas des dépôts sauvages. « C’était un peu démoralisant de voir ces arbres vivre 3-4 semaines dans une maison et partir à la benne, raconte Jonathan Gevaert. Cette année j’ai proposé à l’association Gueule de bois de créer des sapins en bois réutilisables et solidaires, les bénéfices revenant à l’association La Cloche qui soutient des personnes en situation de précarité. » Une fois fait le deuil du traditionnel bel épicéa vert qui sent bon, le sapin en bois vendu 90€ montrera toutes ses qualités pratiques, esthétiques et écologiques : il peut servir pendant de nombreuses années, il ne perd pas ses aiguilles, il est très réussi et varie les plaisirs avec trois façons de se déployer (droit, en escalier ou n’importe comment), le bois est français, il est fabriqué par une entreprise locale, il est livré à vélo par Vélojo (à l’intérieur du périphérique nantais) et il permet de faire un don à La Cloche.

Jonathan Gevaert continue par ailleurs son activité de transporteur à vélo, n’hésitez pas à faire appel à lui pour un déménagement ou le transport de l’armoire normande de grand-mère.

 

Etre présents avec notre plateforme 1,2,3 courses pour que les commerçants continuent de vendre.

François Lemoine, Les Coursiers Nantais.

La plateforme en ligne 1,2,3 courses a été créée en 2019 pour l’appel à projet FLUX lancé par Nantes Métropole sur la logistique du dernier kilomètre. Aujourd’hui, seize commerçants nantais y proposent à la vente des produits livrés ensuite par les Coursiers Nantais. Avec l’annulation des marchés de Noël au mois de décembre, la plateforme va accueillir l’Autre Marché des Ecossolies. Ce dernier rassemble des commerçants locaux et engagés dans une démarche environnementale. « Chaque exposant de l’Autre Marché nous livre sa marchandise dans un entrepôt et nous gérons les commandes, les stocks et la livraison : à vélo, par La Poste ou possibilité de click and collect (c’est à dire cliquer/emporter), explique François Lemoine. Il n’y aura qu’un seul coût de livraison même si la commande concerne plusieurs exposants. » De 11 livreurs actuellement, les Coursiers Nantais vont passer à 13 pour faire face (ils espèrent) aux très nombreuses commandes.

 

Nous sommes solidaires envers les restaurateurs pour qu’ils soient là demain.

Guillaume Blanchet, Naofood.

Guillaume Blanchet, fondateur de Naofood, et son équipe de 12 coursiers livrent les repas à vélo dans le centre de Nantes. © Christiane Blanchard.
Guillaume Blanchet, fondateur de Naofood, et son équipe de 12 coursiers livrent les repas à vélo dans le centre de Nantes. © Christiane Blanchard.

Les livreurs à vélo de Naofood se repèrent grâce à la peluche que chacun promène dans son sac à dos. Scrat (écureuil de L’Age de glace), Garfield, Pikachu et d’autres sont maintenant réclamés par les clients. Cette jeune association (bientôt société coopérative et participative) de livraison de repas fondée par Guillaume Blanchet décolle depuis deux mois. Elle a décidé de soutenir ses partenaires restaurateurs en baissant le prix de la commission de 24% à 15%. « L’humain n’est pas seulement au cœur de l’entreprise Naofood mais au cœur de nos activités, précise Guillaume Blanchet. Nous voulons que les restaurateurs survivent pour continuer à travailler avec eux demain. C’est un cercle vertueux où il n’y a pas de perdants. » Naofood choisit par ailleurs les restaurants selon des critères éthique, humain et de qualité gustative. 2% de la commande reviennent également à trois associations nantaises : Bio-t-Full, les Griffes de l’espoir et la Tricyclerie. Une vingtaine de restaurants sont aujourd’hui présents sur Naofood et confient leur repas à douze coursiers qui livrent dans un rayon de 3 km autour de la place du Bouffay.

 

Ça peut vous intéresser