2020-11-23T13:59:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/salon%20entrepreneurs/salonentrepordi675.jpg

Actualités Publié le 23 novembre 2020

Un salon des entrepreneurs 100% numérique

Pour sa 13e édition, le rendez-vous de l’entrepreneuriat passe au digital. Une manière de soutenir la création d’entreprise qui demeure vivace malgré la crise sanitaire.

salonentrepordi800.jpg

C’est devenu la règle, ou presque, dans l’événementiel. Le salon des entrepreneurs propose cette année un format entièrement numérique. Comme à l’accoutumée, les porteurs de projet peuvent y trouver toutes les informations, contacts et conseils nécessaires à la création ou à la reprise d’entreprise.

“Plus que jamais, on veut être aux côtés des entrepreneurs, explique Aziliz de Veyrinas, directrice déléguée « Les Echos-Le Parisien Événements », qui pilote l’événement. Les aider dans ces moments difficiles. Et malgré le confinement, on a réussi à tout digitaliser. Nous serons présents dans un studio, au cœur de Nantes, pour les accueillir et donner plein de contenus à nos visiteurs. On a voulu mettre au cœur de cet événement, les conférences, les talks. ”

Réseauter… en ligne

Plusieurs formats sont donc proposés : talks (40 minutes), conférences (20 minutes), workshops (15 minutes), sur des thèmes aussi divers que le financement, l’importance de bien s’entourer, l’adaptation au contexte sanitaire et économique... Et avec un panel d’intervenant qui mixe acteurs nationaux, comme la Banque publique d’investissement, et entrepreneurs locaux (lire encadré).

Le réseau, aspect important de l’événement en présentiel, n’est pas oublié. Les organisateurs ont mis en place un système de salons de discussion privés sur leur plateforme pour permettre aux participants d’échanger en toute liberté.

De quoi aider les entrepreneurs à poursuivre leur démarche, malgré la crise. “On pourrait penser que les créations d’entreprises baissent en cette période, mais pas du tout souligne Aziliz de Veyrinas. En chiffres cumulés depuis janvier, 600 000 créations d’entreprises ont été enregistrées, dont 24 000 dans la région Pays de la Loire.” Avant même la semaine de l’événement, plus de 5000 personnes s’étaient d’ailleurs déjà inscrites sur le site de l’événement.

Kévin Gougeon : “Tous les partenaires sont là”

Président de l’entreprise éthique N’go shoes, Kevin Gougeon est un habitué du Salon des entrepreneurs.
“Je suis allé pour la première fois au salon des entrepreneurs en 2016, quand j’ai eu l’idée de créer mon entreprise et depuis j’y retourne à chaque édition. Tous les partenaires sont là pour la création et la reprise d’entreprise. La première année, je suis notamment allé voir l’INPI [Institut national de la propriété industrielle, NDLR], car nous avions des questions sur le dépôt de la marque. Les autres années, je suis plutôt allé rencontrer les acteurs du financement, comme la BPI [Banque publique d’investissement, NDLR]. J’ai aussi participé à des conférences, et fait des rencontres importantes.

Cette année, on m’a invité pour un “talk” sur les sources de financement. Les intervenants vont se réunir dans les bureaux de MStream, à Nantes, pour des interventions en direct. Je suis là pour donner un retour d’expérience sur notre recherche de financement pour notre entreprise.”

Inscription gratuite sur le salon des entrepreneurs.com. Tous les contenus seront disponibles en direct ou en VOD.

Ça peut vous intéresser