2020-06-19T15:38:19Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/journee%20refugies/accueilrefugies675.jpg

Actualités Publié le 19 juin 2020

Une mobilisation en ligne pour la Journée mondiale des réfugiés

Organisée chaque 20 juin depuis sa création en 2001, cette manifestation sensibilise les citoyens à la cause des réfugiés dans le monde. En raison de la crise sanitaire, de nombreux événements se déclinent cette année sous forme virtuelle. Trois questions à Anne Furic, militante nantaise à Amnesty International.

accueilrefugies800.jpg

Quel est le programme d’Amnesty International pour cette Journée mondiale des réfugiés ?

« Vendredi 19 juin à 20 heures, nous proposons un ciné-débat en ligne. Le documentaire Demain est si loin de Muriel Cravatte sera diffusé en avant-première. Sélectionné au festival Cinéma du réel, il raconte la traversée dangereuse de la frontière franco-italienne par les personnes exilées et la mobilisation locale pour leur venir en aide. Le film sera suivi par un temps d’échange en direct depuis Paris et Briançon avec la réalisatrice et les personnes engagées dans l’accueil des réfugiés. Cette journée mondiale apporte un éclairage sur ces personnes qui ont fui leurs pays car elles risquaient d’être victimes de graves atteintes à leurs droits humains et de persécutions. »

Quelle est la situation actuelle des réfugiés dans le monde ?

« Comme souvent pendant les crises, nous constatons un recul de leurs droits dans beaucoup de pays. Par ailleurs, certains camps de réfugiés ont été touchés par le coronavirus. La crise sanitaire étant très présente dans la sphère médiatique, on parle moins de ces populations qui sont pourtant en grande difficulté. »

Comment les Nantais sont-ils mobilisés pendant cette crise ?

« Les réseaux d’aide alimentaire ont continué à fonctionner pendant le confinement. Nous avons vu de très belles initiatives comme la création de l’Autre Hangar permettant de stocker et de redistribuer de la nourriture et des produits de première nécessité. Beaucoup de jeunes nantais ont répondu présent, ils ont épaulé et souvent remplacé des bénévoles plus âgés qui devaient rester confinés. Des habitants de l’agglomération nantaise ont hébergé des migrants. Les cours d’alphabétisation ont pu se poursuivre et un accompagnement psychologique a été proposé. Il y a un bel élan de solidarité !

Pour suivre le ciné-débat, rendez-vous sur le site internet d’Amnesty international.

À noter

Samedi 20 juin, la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DIAIR) et le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) France organisent une initiative nationale « pour célébrer le courage et la résilience des réfugiés en France et à travers le monde ». L’événement prendra la forme d’une émission virtuelle de 10h à 21h avec des tables rondes thématiques, des témoignages et des performances artistiques.