2020-09-21T09:54:50Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/pass%20numerique/passnumerique675.jpg

Actualités Publié le 21 septembre 2020

La Métropole expérimente les pass numériques

Pour lutter contre la fracture numérique, la Métropole, en collaboration avec le Département, va distribuer 2 000 pass permettant de s’initier à l’informatique et à Internet auprès des associations du territoire.

La Métropole s'engage contre la fracture numérique et va mettre à disposition 2 000 carnets de 5 pass d’une valeur de 10€.
La Métropole s'engage contre la fracture numérique et va mettre à disposition 2 000 carnets de 5 pass d’une valeur de 10€.

Dans la vie professionnelle et privée, l’utilisation d’Internet devient de plus en plus indispensable, notamment pour effectuer des démarches administratives. Cependant, selon l’Insee, près de 15 % des Français de plus de 15 ans n’utiliseraient pas le web et 38 % des usagers manquent d’au moins une compétence numérique de base. L’âge, le milieu social, le manque de compétences ou même d’équipement sont autant de facteurs qui expliquent cette fameuse « fracture numérique ».

Pour réduire ces inégalités présentes sur le territoire, Nantes Métropole, en partenariat avec le département de la Loire-Atlantique (et avec le soutien de l’État et de la MSA Loire-Atlantique-Vendée), va expérimenter, pendant un an, la mise à disposition de pass numériques. Dès le mois de novembre, 2 000 carnets de 5 pass d’une valeur de 10€ pourront être retirés par les personnes en fragilité numérique dans des lieux ressources comme les CCAS des communes volontaires.

À Nantes, on avance depuis longtemps avec cette ambition et cette exigence : la transition numérique ne doit pas être source de nouvelles fractures et de nouvelles inégalités.

Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole

À la manière de tickets restaurants , ils permettront de payer diverses prestations dans des lieux de médiations dédiés, comme les associations Alis44 ou PiNG. « Apprendre à paramétrer sa boite mail ou une imprimante, rédiger un CV ou remplir des papiers administratifs… Ces connaissances sont aujourd’hui indispensables et facilitent grandement le quotidien, explique Grégoire Barbot, chargé de projet à l’association PiNG. Nous voulons participer à cette expérimentation car nous sommes persuadés que ce petit complément financier va grandement encourager celles et ceux qui en ont besoin de se former au numérique. »

Installée en plein cœur du quartier Breil-Barberie depuis 15 ans, l’association PiNG invite les citoyens à des temps de découverte, de pratique et d’échange autour des technologies, dans une démarche d’éducation populaire. « Nous aidons les personnes qui le souhaitent à s’émanciper et à prendre confiance dans le milieu du numérique, en maniant des outils comme les imprimantes 3D ou en réparant du matériel informatique. » Autre association phare du territoire, Alis44 est active à Bottière et Nantes Nord. Elle propose de son côté des ateliers d’initiation à l’informatique et aux démarches administratives en ligne.

Le numérique pour tous

Cette expérimentation fait partie d’un engagement plus vaste de la Métropole : un espace numérique gratuit et ouvert à tous a été installé au CCAS de Nantes pour simplifier les démarches des usagers. En parallèle, des ateliers numériques sont régulièrement organisés dans les médiathèques de la Cité des Ducs. Nantaises et Nantais peuvent également télécharger l’application Nantes Dans Ma Poche.

« À Nantes, on avance depuis longtemps avec cette ambition et cette exigence : la transition numérique ne doit pas être source de nouvelles fractures et de nouvelles inégalités", a affirmé Johanna Rolland, à l’occasion  du lancement de la Nantes Digital Week. La Présidente de Nantes Métropole a également précisé qu’une offre de connexion solidaire à internet était à l’étude avec les bailleurs sociaux.

Ça peut vous intéresser