2020-08-28T11:03:44Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/rentree%20scolaire/rentree%202020/rentrescolnettoyage675.jpg

Actualités Publié le 28 août 2020

Les mesures sanitaires de cette rentrée inédite

Port du masque obligatoire pour les adultes, respect des gestes barrières, nettoyage des locaux… Le retour à l’école s’accompagne d’un protocole sanitaire à respecter pour éviter la propagation du Covid-19.

Une attention particulière est portée au nettoyage quotidien des locaux. © Jean-Félix Fayolle.
Une attention particulière est portée au nettoyage quotidien des locaux. © Jean-Félix Fayolle.

« C’est une rentrée normale et en même temps totalement inédite en raison de la crise sanitaire », rappelle Philippe Carrière, directeur académique des services de l'Éducation nationale en Loire-Atlantique. Après une fin d’année scolaire difficile, les élèves reprennent le chemin de l’école dans le respect du protocole sanitaire national. « J’appelle les parents à nous faire confiance, nous sommes prêts pour les accueillir dans les meilleures conditions. L’éducation n’est pas une variable d’ajustement. »

Port du masque obligatoire pour les adultes

Si les enfants de moins de 11 ans sont exonérés du port du masque, il est obligatoire pour tous les adultes : enseignants, y compris en maternelle, et intervenants, Atsem, animateurs, personnels de cantine... Une attention particulière sera portée au nettoyage quotidien des locaux et les élèves devront se laver les mains plusieurs fois par jour. Les parents pourront rentrer dans les établissements, en portant le masque, et par petits groupes uniquement. Philippe Carrière appelle par ailleurs à éviter les regroupements aux abords des écoles. « Il est légitime d’avoir envie d’accompagner ses enfants mais le port du masque et la distanciation sociale devront être respectés. »

Cantine : retour à la normale

La restauration scolaire reprend son fonctionnement normal le 1er septembre avec 15 000 repas servis par jour. « Nos équipes veillent à limiter les brassages entre les élèves. Si la situation sanitaire évoluait, nous pourrions anticiper en passant par exemple à trois services pour garder de l’espace », précise la maire de Nantes, Johanna Rolland. « Le confinement nous a montré à quel point l’accès à la restauration scolaire est essentiel pour les familles les plus modestes. »  

En cas de dégradation des indicateurs épidémiologiques, l’Agence régionale de santé (ARS) et la Préfecture pourraient décider d’un protocole plus strict à mettre en œuvre. La Ville de Nantes et l'Éducation nationale se préparent à tous les scénarios. « Le préfet est la seule autorité compétente pour fermer une école. J’espère que nous n’en arriverons pas là, il en va de la responsabilité de chacun », rappelle Philippe Carrière.  

La santé scolaire renforcée

Nantes est l’une des rares villes à disposer d’un service de santé scolaire. En 2019, le service a vu l’arrivée de 2 médecins, 2 infirmières et 1 nouvelle assistante sociale, ce qui porte l’effectif à 43 agents. En lien avec les autorités sanitaires, la santé scolaire a pris en charge la gestion des cas de Covid-19 chez les enfants, les enseignants et les animateurs périscolaires. « Dans le contexte actuel, pouvoir s’appuyer sur les compétences de ces professionnels est un plus pour les Nantaises et les Nantais », rappelle Johanna Rolland.

Si un élève ou un adulte est positif au Covid-19 ?

- Si on est positif au Covid-19, on informe le directeur d’école et on reste chez soi pendant toute la durée définie par son médecin (au plus tôt 10 jours après le test).
- Le directeur d’école informe l’inspection académique qui prend contact avec l’Agence régionale de santé (ARS).
- Le directeur d’école établit la liste des personnes (élèves et adultes) susceptibles d’avoir été en contact avec l’élève malade et l’adresse à l’Inspection académique qui l’analyse, en lien avec l’ARS.
- Le directeur d’école informe les familles et les élèves de la situation, et demande à toutes les personnes de la liste de rentrée chez elles, par précaution en attendant la liste définitive de l’ARS.
- Le directeur d’école met en place une solution de continuité pédagogique.
- L’ARS établit la liste des élèves et des personnels devant être testés et en informe l’Education nationale.
- Les personnes non retenues de la listes reviennent à l’école et le directeur d’école en informe les familles.
- Les autres personnes de la liste identifiées “contacts à risque” doivent faire un test et ne peuvent revenir à l’école qu’après un délai de 7 jours.
- En cas de perturbation des accueils périscolaires, la Ville de Nantes informe les familles par sms et affichage.

Fermeture partielle ou totale de l'école : dans quels cas ?

- À partir de 3 cas confirmés dans des classes différentes d’un même niveau : possibilité de fermeture du niveau.
- À partir de 3 cas confirmés dans des classes et niveaux différents : possibilité de fermeture de l’école.
En fonction de la situation et d’une analyse partagée entre l’Education nationale, l’ARS, la Préfecture, La Ville, des mesures proportionnées seront mises en oeuvre.

Pour protéger les autres et se protéger à l'école

- Si votre enfant a une température supérieure à 38°, il doit rester à la maison. Appelez votre médecin traitant et prévenez l’école.
- Eviter les attroupements et les croisements aux abords de l’école et dans l’école.
- Port du masque obligatoire pour tous les adultes
- Se laver très régulièrement les mains : en arrivant à l’école, avant chaque repas, après être allé aux toilettes, en partant de l’école.
- À la cantine, les tables sont désinfectées entre chaque service, et les groupes restent à distance les uns des autres.
- À la récréation, l’accès aux espaces et jeux collectifs est autorisé. Des objets (vélos, ballons) peuvent être mis à disposition.
- Si votre enfant développe des symptômes à l’école, il est isolé des autres avec un masque. Venez le chercher et consultez votre médecin.
- Les sols, bureaux, tables et chaises sont nettoyés au moins une fois par jour. Les locaux sont régulièrement aérés.

Ça peut vous intéresser