2021-05-18T11:20:30Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/musee-arts/museearts675.jpg

Actualités Publié le 18 mai 2021

Déconfinement : « un grand bonheur de pouvoir enfin offrir les expositions au public »

Le Musée d’arts retrouve ses visiteurs mercredi 19 mai. Sophie Lévy, sa directrice, nous raconte les coulisses de cette réouverture et présente les nouveautés.

L’exposition Hypnose, lancée mi-octobre, est visible jusqu’au 28 août 2021. L’installation de Tony Oursler dans la chapelle de l’Oratoire est accessible jusqu’au 12 septembre. Crédit : Cécile Clos.
L’exposition Hypnose, lancée mi-octobre, est visible jusqu’au 28 août 2021. L’installation de Tony Oursler dans la chapelle de l’Oratoire est accessible jusqu’au 12 septembre. Crédit : Cécile Clos.

Dans quel état d’esprit êtes-vous à l’approche de la réouverture ? 

« Nous sommes évidemment très heureux. C’est le sentiment qui domine. L’excitation monte, elle est partagée par l’ensemble des équipes. C’est un grand bonheur de pouvoir enfin offrir au public ce que nous préparons depuis des mois et qui était resté secret jusque-là. Comme dans tous les métiers d’événementiel, le temps est notre métronome. La pression augmente ! » 

Comment avez-vous travaillé sur le protocole sanitaire ? 

« Nous avons l’expérience du premier déconfinement. Si les jauges (8 m2 par personne, ndlr) sont différentes, nous sommes rodés sur la distanciation physique. Les deux expositions principales, "United States of Abstraction" et "Hypnose", seront accessibles uniquement sur réservation en ligne ou à l’accueil du Musée. Ce système, mis en place mi-octobre face au succès rencontré par "Hypnose", a permis de fluidifier la fréquentation. Le visiteur choisit la date et l’horaire. Réservation en poche, il se présente et rentre immédiatement. Pour le reste des propositions du Musée (collection permanente, accrochage L’Âme de la forêt), il n’y a pas besoin de réservation. La jauge est affichée dans chaque salle pour permettre aux visiteurs de gérer la distanciation. »  

Quelles expositions pourra-t-on découvrir ? 

« Lancée mi-octobre, Hypnose est une exposition en deux volets. Elle raconte l’appropriation de l’hypnose par les artistes, du 18e siècle à l’art contemporain. Le deuxième volet, c’est une installation immersive dans la chapelle de l’Oratoire. Le vidéaste américain Tony Oursler rejoue les différentes périodes de l’hypnose dans l’art. Une expérience visuelle très forte avec un petit côté maison fantôme. "United States of Abstraction" s’intéresse aux artistes américains venus en France après la Seconde Guerre mondiale. C’était une période de création très intense. Nous avons choisi de nous concentrer sur l’art abstrait en présentant une centaine d’œuvres, beaucoup de peintures mais aussi des dessins et quelques sculptures, produites par une quarantaine d’artistes dont Sam Francis et Joan Mitchell. Enfin, l’exposition "L’âme de la forêt", réalisée à partir de nos collections, explore la dimension mystérieuse et inspirante de la forêt pour les artistes. Ces trois propositions sont complètement différentes, il y en a pour tous les goûts ! » 

À noter

Musée d’arts, 10 rue Georges Clemenceau. Ouvert tous les jours de 11h à 19h sauf le mardi. 
Renseignements et réservations sur museedartsdenantes.nantesmetropole.fr