2021-07-07T11:38:39Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/Loire/doux-glace%20la%20loire-675.jpg

Actualités Publié le 07 juillet 2021

L’Odyssée artisanale : une ode au temps long en bords de Loire

Lauréate de l’appel à projets Flots, l’Odyssée artisanale débarque samedi 10 juillet à Sainte-Luce-sur-Loire. Des artisans, tout aussi traditionnels, proposeront leurs savoir-faire aux amateurs de belles choses.

L’Odyssée artisanale prend place à bord du « Doux-Glace », une toue traditionnelle de 17 mètres de long.
L’Odyssée artisanale prend place à bord du « Doux-Glace », une toue traditionnelle de 17 mètres de long.

« Avec cette Odyssée artisanale, nous avons voulu créer une rencontre entre la Loire, ce fleuve qui reste un véritable lien social entre plusieurs communes, et des artisans adeptes du temps long, témoigne Ronan Le Luel, cofondateur de Terres d’Artisans avec Philippe Vautier, et organisateur. Plutôt que de regarder sans cesse vers le futur et les nouvelles technologies, il nous paraît judicieux, parfois, de se tourner vers ce qui a fait ses preuves aux fils des siècles, de privilégier le temps long, le travail bien fait et les savoir-faire. Cela passe, selon nous, par l’artisanat ». Une première Odyssée artisanale que Terre d’artisans espère réitérer : « Nous aimerions organiser, de manière récurrente, des marchés artisanaux ambulants, privilégiant la mobilité douce, sur des bateaux de Loire ».

À bord d’une toue traditionnelle ligérienne

L’Odyssée prend place à bord du Doux-Glace, une toue traditionnelle de 17 mètres de long. « Pour l’anecdote, ceux qui l’ont construite ont été chauffeurs du grand Éléphant des Machines de l’Île et sont membres de l’association les Nouveaux Bateliers Nantais, souligne Ronan Le Luel. À terme, nous aimerions construire nous-mêmes notre toue sablière en bois, avec l’aide de Max Pannier, le dernier constructeur de bateaux traditionnels de Loire en bois. Originaire de Saint-Germain-sur-Vienne (37), il arrive à l’âge de la retraite ».

Bien plus qu’un marché artisanal

Pour Ronan Le Luel, « l'Odyssée artisanale est tout à la fois un projet économique, écologique, social, artisanal, éducatif, touristique, historique et culturel ». Elle  fait escale à Saint-Julien-de-Concelles le 7 juillet et, sur cette commune, Arnaud, le pilote du Doux-Glace, prévoit de faire visiter le bateau gratuitement à des scolaires. Le vendredi 9 juillet, à Sainte-Luce-sur-Loire, il emmènera à son bord des résidents de l’Epahd La Rose des Vents.

Cette initiative, lauréate de l’appel à projets Flots lancé par Nantes Métropole en partenariat avec  le Grand Port maritime Nantes Saint Nazaire et Voies navigables de France, « nous a tout de suite intéressés pour plusieurs raisons, précise Anthony Descloziers, maire de Sainte-Luce-sur-Loire. C’est à la fois un moyen d’animer nos bords de Loire en faisant en sorte que puissent s’amarrer des bateaux sur ce secteur-là et de valoriser l’artisanat local et tous ceux qui ont un savoir-faire créatif, artistique. Nous avons ici le cadre des bords de Loire qui nous le permet. Nous sommes enthousiastes à l’idée que l’Odyssée artisanale s’arrête sur notre commune. Ce sera l’occasion pour les habitants de profiter d’un moment de cohésion, de lien ».

Des artisans pour tous les goûts

Cinq artisans embarquent à bord du Doux-Glace : un maroquinier, une créatrice de sacs à base de toiles de tentes recyclées, un fabricant de tartinades vendéennes et les créateurs du magazine écologique Plum. À terre, 16 artisans locaux supplémentaires (décoration de jardin, chapeaux, objet en métal recyclé, bijoux, poterie…) prendront place dans le parc du Manoir de Bellevue, promenade de Bellevue, de 11h à 19h samedi 10 juillet.

Retrouvez la liste complète des artisans locaux rejoignant l’Odyssée artisanale sur le site de Sainte-Luce-sur-Loire.