2021-07-09T09:15:33Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/deplacement-doux/Loire%20%c3%a0%20v%c3%a9lo%202_675.jpg

Actualités Publié le 09 juillet 2021

La Loire à vélo : une portion aménagée entre Trentemoult et Bouguenais

Trois kilomètres sécurisés de l’itinéraire de la Loire à vélo ont été inaugurés, jeudi 8 juillet 2021.

L’itinéraire permet aux cyclistes, qu’ils soient vélotaffeurs ou touristes, de circuler en toute sécurité, au plus proche de la Loire et en contournant le périphérique de la route de Pornic.
L’itinéraire permet aux cyclistes, qu’ils soient vélotaffeurs ou touristes, de circuler en toute sécurité, au plus proche de la Loire et en contournant le périphérique de la route de Pornic (© Romain Boulanger).

« C’est un aménagement que les cyclistes, de la Loire à vélo notamment, attendaient avec impatience », expliquent de concert Nicolas Martin, vice-président de Nantes Métropole en charge des mobilités douces, et Sandra Impériale, maire de Bouguenais. Le parcours de la Loire à vélo est désormais doté d’une piste cyclable en site protégé de la sortie de Trentemoult à Rezé à Port-Lavigne à Bouguenais. Sur le territoire de la métropole nantaise, la Loire à vélo se prolonge sur 65 kilomètres. Elle en compte en tout 900, de Cuffy dans le Cher à Saint-Brévin-les-Pins.

La nouvelle portion, longue de 3 km, longe la 2x2 voies de la route de Pornic, arpente, en limite de propriété, le port maritime de Nantes-Saint-Nazaire avec les rues de l’Île Chupin et de l’Île Sainte-Hélène, traverse la prairie humide classée Natura 2000, et débouche enfin sur le village de Port-Lavigne. L’aménagement d’un coût de 1,8 million d’euros, dont 25 % financés par la Région des Pays de la Loire, a nécessité l’installation de deux passerelles à structure métallique habillée de chêne et de châtaigner. Des bornes en bois et des barrières ont aussi été posées tout le long de l’axe.

L’itinéraire   fait   également   partie   du   futur  réseau   vélo   métropolitain   que   la   collectivité   souhaite développer sur le mandat pour atteindre, à l’horizon 2030, 12% de part modale vélo sur le territoire. D’ici 2026, 50 kilomètres d’axes magistraux lisibles et sécurisés seront créés. Un projet conforté par l’évaluation participative « La rue pour tous », qui a réuni en 2020 des habitants,techniciens, acteurs du territoire pour évaluer le plan d’aménagements provisoires piéton-vélo.

Voir la page