2021-03-10T14:12:31Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/deux-roues%20motorises/Deux%20roues%20motoris%c3%a9s_675.jpg

- Mis à jour le 10 mars 2021

Scooters interdits en zones piétonnes : ce qu’il faut retenir

Depuis le 8 mars 2021, un arrêté réglemente la circulation et le stationnement des deux-roues motorisés dans les aires piétonnes de Nantes. Un pas de plus vers la ville apaisée, où sont encouragés la marche à pied et le vélo.

De 7h30 à 11h30 pour les moteurs thermiques, de 6h à 2h du matin pour les moteurs électriques : ce sont les seuls créneaux où sont autorisés les livraisons de repas en scooter.
De 7h30 à 11h30 pour les moteurs thermiques, de 6h à 2h du matin pour les moteurs électriques : ce sont les seuls créneaux où sont autorisés les livraisons de repas en scooter.

Pourquoi Nantes prend-elle un arrêté sur les deux-roues motorisés ?

La réponse tient en deux mots : ville apaisée. La Métropole, dans le sillage du déconfinement de mai 2020, a souhaité encourager la pratique de la marche à pied et du vélo en ville en aménageant la voirie, l’espace public, et en développant des services. La piétonisation de rues, la mise en œuvre d’aménagements dédiés, la généralisation de la zone 30 à Nantes ont ainsi bénéficié au confort des piétons et des cyclistes. L’évaluation participative qui a suivi, et dont les conclusions ont été dévoilées en février, incite la collectivité à une meilleure prise en compte des piétons.

Quels sont les zones et les véhicules concernés par l’arrêté ?

L’arrêté prenant effet le 8 mars stipule que les aires piétonnes de Nantes (avec ou sans contrôle d’accès) sont interdites à la circulation des deux-roues motorisés à moteur thermique. Il s’agit des scooters, motos légères et cyclomoteurs visés par le Code de la route. Les scooters à trois roues, side-cars, cyclos avec remorque sont eux aussi considérés comme des deux-roues motorisés si leur gabarit ne dépasse pas la surface intérieure des emplacements deux-roues tracés au sol.

Les scooters de livraison sont-ils autorisés ou interdits ?

Les livreurs dont les points de commande et/ou de livraison se trouvent à l’intérieur de l’aire piétonne traversée, peuvent circuler dans les aires piétonnes à l’allure du pas. En cas de contrôle, ils doivent prouver le lieu de commande et/ou livraison au moyen d’un bon de commande ou de tout autre moyen précisant l’adresse exacte. En outre, des restrictions horaires sont mises en place : les livreurs de repas à domicile à deux-roues motorisés ne peuvent circuler que de 7h30 à 11h30 pour les moteurs thermiques, de 6h à 2h du matin pour les moteurs électriques.

Qu’en est-il du stationnement ?

Les deux-roues motorisés ne peuvent en aucun cas stationner dans les aires piétonnes. En revanche, des emplacements gratuits réservés à l’arrêt et au stationnement de ces véhicules ont été créés. Localisés principalement aux abords de l'aire piétonne, ils sont tous recensés sur cette carte.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect des interdictions ?

Pour ce type de véhicules, le montant des sanctions pour circulation et stationnement dans les aires piétonnes (cas n°2) s’élève à 35 €.