2021-04-09T10:03:44Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/deplacements/tram-neustrie-675.jpg

- Mis à jour le 09 avril 2021

Les transports en commun nantais gratuits le week-end au 24 avril

« Engagement pris, engagement tenu » : à compter du 24 avril  2021, les transports en commun nantais deviennent gratuits pour tous le week-end. Une réponse concrète aux enjeux de transition écologique.

Environ 630 000 voyages/jour sont réalisés en transport en commun dans la métropole nantaise.
Environ 630 000 voyages/jour sont réalisés en transport en commun dans la métropole nantaise.

L’année 2021 avait démarré avec la baisse de 20 % du coût de l’abonnement au réseau nantais de transport en commun. Une deuxième étape est franchie le 24 avril avec la mise en œuvre de  la gratuité le week-end, pour tous. Cette mesure, qui répond à l’engagement pris durant la campagne des municipales par Johanna Rolland, a été actée au conseil métropolitain du 9 avril. L’investissement estimé représente un montant d'environ 10 M€ en année pleine.

Dès le premier jour des vacances de Pâques, vous pourrez prendre, le week-end, le tram, le bus, le Chronobus, l’e-Busway ou encore le Navibus sans payer pour vous déplacer ! C’est une mesure bonne pour le pouvoir d’achat et bonne pour le climat.

Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole

La mesure s’appliquera à partir du samedi minuit et jusqu’au dimanche 23h59 (sauf navette aéroport et service covoit’Tan). Les jours fériés ne sont pas concernés sauf lorsque ces derniers se superposent au week-end. La gratuité concernera aussi les parkings-relais soit près de 5 000 places, dès lors que les personnes auront validé leur titre (la validation ne donnera pas lieu à un paiement) sur le réseau Tan, et les lignes TER internes à la métropole.

Nantes Métropole anticipe les hausses de fréquentation attendues en renforçant progressivement l’offre de transport en commun les samedis et dimanches. Ainsi, les lignes 1, 2 et 3 du tramway, 4 et 5 du busway et C2 et C3 du Chronobus seront renforcées à partir du 4 septembre ; les lignes Chronobus C1, C6 et C20 et les lignes de bus 10, 12 et 54 à partir du 4 décembre. « La Semitan et ses agents sauront être au rendez-vous pour moderniser et améliorer son réseau et continuer à proposer un service de qualité à ses usagers », assure Pascal Bolo, président de la Semitan.

Satisfaction aussi de Bertrand Affilé, qui souligne que « la gratuité des transports en commun le week-end s'inscrit pleinement dans la volonté de Nantes Métropole de créer les conditions de changements de pratiques et d'habitudes de ses habitants en faveur des alternatives à la voiture ». Pour le vice-président en charge des déplacements, « cet engagement contribuera, à n'en pas douter, à atteindre les objectifs de part modale inscrits dans le Plan de déplacements urbains. » Ce document prévoit à l’horizon 2030 une augmentation de 1% de la part des déplacements en transport en commun (de 15% en 2015 à 16%), et une baisse de 16% pour la voiture « solo » (de 43 % à 27%).

Comment l’offre va continuer d’évoluer

Nantes Métropole entend développer le réseau de transports collectifs à travers plusieurs projets. Parmi eux, la refonte de la desserte du sud-ouest de l’agglomération (rabattement vers la gare de Bouaye et création de nouvelles liaisons intercommunales), une meilleure desserte de Couëron par la ligne E1 ; l'expérimentation de la desserte du marché d’Indre le dimanche, l’amélioration des fréquences sur la ligne E5 (en lien avec les travaux porte de Gesvres, l’expérimentation d’une navette fluviale sur l’Erdre entre la Grimaudière et Gâchet, la modification des fréquences de la ligne 11 et leur amélioration sur la ligne 28 pour absorber les surcharges scolaires.