2021-03-29T15:59:38Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/adn%20ouest%20filiere%20num/filiere%20numerique.jpg

Actualités Publié le 29 mars 2021

La filière numérique résiste à la crise

Si les recrutements ont ralenti ou été différés en 2020, la filière numérique continue de créer de l'emploi sur le territoire. C'est ce qu'indique l'enquête compétences numériques d'ADN Ouest.

Saviez-vous que près de la moitié des entreprises numériques de la région Pays-de-la-Loire se situaient sur le territoire métropolitain ? Le dynamisme de la tech à la Nantaise n'est plus à démontrer, il se confirme dans cette enquête réalisée au mois de novembre par ADN Ouest. Et si la crise a ralenti les recrutements, elle est loin de les avoir stoppés. Découvrez les chiffres clefs de cette enquête concernant les entreprise dites "prestataires", c'est-à-dire dont l'activité est strictement liée au numérique.

 

 

 

Aujourd’hui, le constat de la  Métropole, qui a su se doter d’un fort écosystème numérique, est qu’elle ne forme pas suffisamment aux métiers spécialisés pour répondre aux besoins des entreprises. Il est donc essentiel de faire monter en compétence le territoire pour accompagner la croissance de la filière et la numérisation des entreprises, et offrir des opportunités aux publics éloignés de l’emploi ou en reconversion de s’orienter vers ces métiers d’avenir et pérennes.

« C’est dans cet objectif, et dans le cadre de notre démarche de reprise économique durable, que Nantes Métropole étudie différentes pistes de travail autour du numérique, indique Francky Trichet, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’innovation et du numérique. 16 chantiers sont inscrits dans la démarche, et celui dédié aux "compétences numériques" cherchera à répondre à cette problématique de ressources et de compétences : à partir de 2021, la Métropole engage, avec les entreprises de la filière et les acteurs de l’emploi et de la formation, une démarche territoriale autour des quatre thématiques que sont la formation initiale, la séniorisation, la reconversion professionnelle et la diversité des profils. À terme, il s’agit d’amplifier les initiatives déjà portées par des collectifs et de favoriser l’émergence d’idées et la concrétisation d’expérimentations qui permettront au territoire de sécuriser ses atouts et d’accélérer son développement. »