2021-02-11T15:45:54Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enseignement-recherche/soutien%20etudiant/sutienetudiant675.jpg

Actualités Publié le 11 février 2021

La Ville poursuit son engagement auprès des étudiants

Aide alimentaire, adaptation des tarifs des transports en commun, lutte contre la fracture numérique et le décrochage… La Ville de Nantes et ses partenaires multiplient les actions de soutien aux étudiants, touchés de plein fouet par la crise sanitaire.

sutienetudiant800.jpg

Les conditions de vie, déjà difficiles des étudiants, se sont aggravées encore avec la crise sanitaire et économique due au Covid19. Précarité, isolement, décrochage… les jeunes Français ne bénéficient pas d’un cadre propice à l’apprentissage et les jeunes Nantais ne sont pas épargnés. Engagée à leurs côtés, la Ville échange régulièrement avec les représentants associatifs étudiants, l’Université, le CROUS et les grandes écoles. « La situation est compliquée, parfois même dramatique ...», a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes. Dans un courrier, celle-ci a interpellé Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur, afin de trouver des réponses concrètes et adaptées, au niveau local et national.

Soutien psychologique, aide alimentaire ou financière... de nombreuses solutions sont répertoriées sur la page

Des mesures concrètes pour les étudiants

Aide alimentaire, lutte contre le décrochage et la fracture numérique… pour soutenir les étudiants, la collectivité et ses partenaires ont déployé une série de mesures durant les dernières semaines. Ainsi, 100 000 € ont été versés à l’Université de Nantes par Nantes Métropole afin d’équiper les salles en matériel numérique pour faciliter les cours en visioconférence. En parallèle, la Ville de Nantes a versé 150 000€ au « Pass Numérique » de l’Université afin d’équiper les étudiants en matériel et en connexion. Enfin, une subvention de 40 000€ a également été attribuée au Crous pour l’ouverture d’un poste d’assistant social. Ce professionnel pourra accompagner et orienter les étudiants dans leurs démarches. En plus de la Surprenantes épicerie, les étudiants pourront accéder à un deuxième centre de distribution alimentaire, géré cette fois par les Restos du Coeur. Celui-ci sera opérationnel le 15 février prochain au 3 rue du Bénélux à Nantes (Lignes de bus 80 et 87, arrêt Benelux).

Aujourd’hui, à Nantes comme ailleurs, nous devons entendre les étudiants, prendre la mesure des situations de décrochage, de mal-être, d’isolement et des problèmes financiers qu’ils rencontrent, et trouver collectivement des solutions. 

Johanna Rolland, maire de Nantes.

Réduire les frais de transport

En accord avec la Semitan, la Ville de Nantes ajuste la tarification des transports en commun à la situation des étudiants. Ces derniers peuvent demander, avant le 15 mars, la résiliation ou le basculement de leur abonnement illimité vers la formule « Sur mesure » afin de n’avoir à payer que les seuls déplacements réalisés (eux-mêmes plafonnés au tarif mensuel pour les étudiants).

La démarche est à effectuer par courrier, ou par mail, auprès de la Semitan (semitan@tan.fr). Plus d’infos sur le site Internet de la Tan.

À noter que depuis le 1er janvier, le tarif des formules illimités est passé de 280 à 224€ pour les moins de 26 ans. Il leur est également possible, sous condition de ressources, de souscrire à la tarification solidaire pour bénéficier de la gratuité ou d’une remise de 50 % sur l’abonnement Tan. La démarche est à effectuer auprès d’une mairie ou mairie de quartier des 24 communes de la métropole.

Ça peut vous intéresser