2021-09-02T15:33:38Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/dechets-proprete-eau-energie/d%c3%a9fis%20%c3%a9cole/Defi-ecole-21-675.jpg

Actualités Publié le 02 septembre 2021

Environnement : les bons réflexes s'apprennent aussi à l'école

Avec son partenaire associatif Ecopôle, Nantes Métropole propose de nombreuses animations autour de l'environnement aux élèves des écoles maternelles et élémentaires. 

Une animation lors de l'édition 2019 des défis école. © Alisée
Une animation lors de l'édition 2019 des défis école. © Alisée

Si, subitement, votre enfant vous parle de réduction des déchets à longueur de repas, éteint soigneusement chaque ampoule laissée allumée et abandonne ses bains interminables pour une douche efficace, ne vous inquiétez pas. Sa classe participe peut-être tout simplement à l’une des multiples animations dédiées à l'écologie proposées chaque année aux enseignants des écoles maternelles et primaires de la métropole nantaise. L'objectif est d'offrir, sur différentes thématique, des animations de 2 heures en lien avec le programme scolaire, mais aussi des cycles de 2 à 4 animations, avec un projet un peu plus important. Et le niveau le plus ambitieux est celui des défis, qui visent un engagement de toute la communauté éducative (enseignants, enfants, éducateurs périscolaires, familles...)

Lancés en 2018, ces défis se déclinent en deux challenges. Les CE1 et CE2 peuvent ainsi participer au défi zéro déchet. « Le but est que les classes découvrent comment réduire leurs déchets dans le cadre de l’établissement et de la classe, résume Virginie Danilo, coordinatrice pédagogique chez Ecopôle, qui pilote les défis. Les enfants ont des temps d’animation, avec plein de travaux manuels. On leur demande d’être des ambassadeurs auprès d’autres classes. » Deux sessions sont proposées, pour six classes, à l’automne puis en janvier. Quant aux CM1-CM2, ils peuvent se frotter au défi classe énergie. « C’est un défi autour des économies d’eau et d’énergie. Le but est, progressivement, d’entraîner dans la démarche les autres classes de l’établissement, afin qu’elles réduisent elles aussi leurs consommations. »

Les élèves très réceptifs

« J'ai participé avec ma classe au défi zéro déchet il y a deux ans, témoigne Pascale Monti, institutrice au groupe scolaire de la Crémetterie en classes de CE1-CE2 et fraîchement retraitée. C'était très intéressant. Les élèves ont fait les différents défis, mais aussi du ramassage de déchets en dehors de l'école et du tri de déchets recyclables, valorisables ou pas. À cet âge, et même plus jeunes, ils sont déjà réceptifs à ces messages. Les parents qui ont aidé aux différents ateliers les ont aussi trouvés très intéressants. L'an dernier, nous avons poursuivi le projet avec du ramassage de déchets dans un parc pas loin de l'école avec l'aide de parents et le tri et le recyclage des déchets trouvés. »

Pratique

L'offre des défis s’adresse à tous les établissements de la métropole, privés ou publics. Les enseignants intéressés peuvent inscrire leur classe jusqu’au 15 octobre. Attention, le nombre de place est limité.

Plus d'informations et les liens d'inscription aux défis école.