2021-11-26T16:01:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enseignement-recherche/lab%20citoyen%20universite/lab-citoyen-univ-21-675.jpg

Actualités Publié le 26 novembre 2021

Un Lab citoyen pour accompagner les étudiants engagés dans les transitions environnementales et sociétales

Nantes Métropole et les acteurs de l’enseignement supérieur lancent un laboratoire d’expérimentation collective sur le campus du Tertre. Il propose des outils concrets pour faciliter l’engagement écocitoyen des étudiants. 

Guillaume, Manon et Heidi portent un projet de potager et de compost sur le campus du Tertre. Ils sont accompagnés depuis plusieurs mois par le Lab citoyen. © Ludovic Failler
Guillaume, Manon et Heidi portent un projet de potager et de compost sur le campus du Tertre. Ils sont accompagnés depuis plusieurs mois par le Lab citoyen. © Ludovic Failler

Répondre aux défis environnementaux et sociétaux à l’échelle du campus du Tertre, c’est le pari du Lab citoyen. Officiellement lancé jeudi 25 novembre, le projet est porté depuis deux ans par Nantes Métropole, l’Université de Nantes, Centrale, Audencia, le Crous et les associations étudiantes. Il s’inscrit dans la feuille de route de la transition énergétique de Nantes Métropole et dans le label Agir ensemble qui accompagne les alliances locales en faveur du développement durable. « Ce laboratoire d’expérimentation collective s’adresse aux étudiants déjà engagés ou qui souhaitent s’engager dans la transition écologique et solidaire de leur campus, précise Gérald Boucault, Lab manager. On parle de protection de l’environnement mais également d’égalité femmes-hommes, d’éducation et d’économie sociale et solidaire. Il y aura une richesse dans les projets accompagnés. » 

Des outils concrets pour accélérer les projets 

Pour faciliter l’engagement des étudiants, le Lab citoyen propose un programme d’accélération de projets. Le premier cycle sera lancé en mars 2022 avec un appel à candidatures début décembre. « Le programme dure 2 à 3 mois avec plusieurs ateliers participatifs. Le porteur de projet ressort avec des outils concrets qui vont faciliter la mise en œuvre de son action. » 

Guillaume Berthaud, co-fondateur de l’association étudiante Petits pieds nantais, porte un projet de potager associé à un compost sur le campus. Il bénéficie déjà de l’accompagnement du Lab. « L’équipe a apporté de la crédibilité au projet en nous aidant sur le dossier de présentation pour les subventions et dans la construction des budgets prévisionnels, souligne le jeune homme. Ils nous ont également mis en relation avec d’autres acteurs sur des thématiques identiques. Nous allons ainsi mutualiser nos actions avec l’Oasis du Cens et le potager de la Fresch’heure pour proposer des créneaux adaptés à tous les usagers du quartier et un programme d’événements commun. » Les récoltes des trois potagers seront distribuées à la SurpreNantes épicerie qui lutte contre la précarité étudiante. 

Le Lab citoyen s’articule également autour d’un volet formation-action avec des apprentissages complémentaires aux cursus des étudiants et d’une riche programmation événementielle associant conférences, hackathons et disco soupes. Il sera prochainement matérialisé par un tiers-lieu. « Nous souhaitons proposer un espace ouvert à tous pour créer un maillage entre des publics qui n’ont pas l’habitude de se rencontrer et partager les bonnes pratiques, indique Gérald Boucault. Si le Lab s’adresse d’abord aux étudiants, il s’ouvrira dans un deuxième temps aux personnels du campus et aux habitants des quartiers Nantes Nord et Nantes Erdre. » 

À noter

Pour plus d'informations : labcitoyen.campustertre@gmail.com