2021-06-29T08:40:53Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/orvault%20plaisance/Orvault-Plaisance-675.jpg

Actualités Publié le 29 juin 2021

Rénovation urbaine : le projet Orvault Plaisance reconnu d’intérêt métropolitain

Le Nouveau Plaisance se dessine. Ce 29 juin, les élus ont approuvé le projet de transformation globale de ce quartier des années 60. Logements, équipements publics, parc, commerces et services… D’ici 10 ans, 12 millions d’euros vont être investis pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Une première phase de concertation menée avec les habitants en 2019 a permis d’élaborer un plan de transformation globale du quartier Orvault Plaisance. © Stephan Ménoret
Une première phase de concertation menée avec les habitants en 2019 a permis d’élaborer un plan de transformation globale du quartier Orvault Plaisance. © Stephan Ménoret

Construit dans les années 1960 au sud d’Orvault, le quartier Plaisance a connu plusieurs réhabilitations depuis 2005. Aménagement d’un espace public central, rénovation d’une partie du parc de logements sociaux, ravalement des façades…  Près de 8 millions d’euros ont été investis lors du précédent mandat pour améliorer les conditions de vie des habitants de ce quartier de 18 hectares et 1700 habitants. Et ce n’est pas fini.

Depuis 2019, Nantes Métropole, la Ville d’Orvault et le bailleur social Atlantique Habitations travaillent à consolider ces interventions successives. « La Ville d’Orvault souhaite aller plus vite, plus fort », explique Pierre Quénéa, vice-président de Nantes Métropole en charge de la politique de la ville. Comme pour le Grand Bellevue, les Dervallières, Nantes Nord, Bottière-Pin Sec et Rezé Château, la collectivité soutient ce projet, reconnu d’intérêt métropolitain. « L’objectif est de développer un projet collectif, permettant de renforcer la cohésion sociale, souligne Pierre Quénéa. Il faut diversifier l’offre d’habitat pour plus de mixité sociale, penser le cadre de vie de demain en renforçant la place du végétal, mais aussi prendre en compte les problèmes de sécurité, ouvrir le quartier vers l’extérieur ou encore conforter le pôle commercial et développer l’offre à vocation économique… »

Une première phase de concertation menée avec les habitants en 2019 a permis d’élaborer un plan de transformation globale, avec de fortes attentes, synthétisées dans un avis citoyen remis aux élus. Mercredi 7 juillet, la Ville d’Orvault, Nantes Métropole et le bailleur social présenteront aux habitants et aux acteurs du quartier ce qu’ils retiennent de ces contributions. Objectif : engager les premiers travaux en 2024, après une nouvelle phase de concertation réglementaire, d’octobre 2021 à mi-2022.

Bon à savoir

À partir du 7 juillet, une exposition sur le projet et un registre d’observations seront ouverts dans les locaux de La Passerelle à Plaisance, ainsi qu’en mairie d’Orvault. Des permanences d’élus sont également prévues tous les mercredis à La Passerelle.

Un grand parc et de nouveaux services

Sur les dix prochaines années, 12 millions d’euros vont être investis pour transformer le quartier Plaisance autour de trois espaces :
● Une nouvelle « porte d’entrée de quartier ». Bordant la route de Vannes et le tramway, elle accueillera des commerces et services, le centre socioculturel rénové, ainsi que de nouvelles salles pour les activités associatives.
● Un nouveau cœur de quartier. Aménagé à la place de l’immeuble Trieux, démoli fin 2020, il abritera un équipement évolutif pouvant accueillir des pratiques sportives et des initiatives associatives, de nouveaux immeubles de logements, notamment pour les jeunes, une crèche, une résidence autonomie pour les séniors (45 places), l’espace de médiation La Passerelle ainsi qu’un espace France Services pour l’aide aux démarches administratives du quotidien (CAF, pôle emploi…)
● Un grand parc. Doté d’espaces de jeux pour les enfants, il favorisera les promenades, les circulations douces et le sport en extérieur, avec un théâtre de verdure pour accueillir des évènements culturels.

Des aménagements dès 2021-2022

Pour améliorer le quartier sans attendre les grands travaux, dès cet été 2021, un terrain d’aventure sera aménagé sur l’emplacement de l’immeuble Trieux. En attendant sa reconstruction, enfants et parents pourront y bâtir des cabanes et s’initier au bricolage. En 2022, un espace dédié à la musculation et aux pratiques sportives de plein air (street workout) verra également le jour dans le quartier. Sur le secteur du Lay et de l’avenue Chasteland, objets de fortes attentes lors de la concertation, des travaux de sécurisation et d’amélioration des espaces communs sont prévus. Une réflexion spécifique sera par ailleurs menée autour de la mutation de ce secteur, où deux nouvelles résidences sont programmées.