2021-04-01T10:15:56Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/bas%20chantenay/Bois-Hardy675.jpg

Actualités - Mis à jour le 01 avril 2021

Bas-Chantenay : un atelier citoyen pour imaginer le futur visage du Bois-Hardy

Dans le cadre du projet urbain du Bas-Chantenay, Nantes Métropole mène depuis 2017 une concertation sur le secteur du Bois-Hardy. Le projet évolue pour répondre aux enjeux environnementaux. Un appel à participation est lancé pour constituer le panel citoyen. 

Une seconde phase de dialogue citoyen s’ouvre le 28 mai pour définir les nouveaux scénarios d’aménagement sur le Bois-Hardy. Crédit : G.Satre
Une seconde phase de dialogue citoyen s’ouvre le 28 mai pour définir les nouveaux scénarios d’aménagement sur le Bois-Hardy. Crédit : G.Satre

Quartier industrialo-portuaire, situé entre Loire et coteaux, le Bas-Chantenay va connaître une profonde métamorphose d’ici 2030. De la butte Sainte-Anne à l’ancien village de pêcheurs de Roche-Maurice, 200 hectares et 3 kilomètres de rives seront aménagés pour développer le quartier et l’ouvrir sur le fleuve. Le projet urbain s’articule autour de cinq sites majeurs : la carrière Miséry, la cale Dubigeon, l’usine électrique, Roche-Maurice et le Bois-Hardy. Ce secteur résidentiel est appelé à devenir un lieu de vie et de rencontres avec la création de nouveaux logements, un pôle d’activités, de nouveaux espaces publics et des jardins. 

Un panel citoyen avec une diversité de profils 

Afin d’associer les habitants, usagers et acteurs associatifs ou économiques à la transformation, une démarche de concertation a été engagée fin 2017. Les trois ateliers, qui ont rassemblé près de 80 personnes, ont débouché sur la remise d’un cahier de préconisations à l’été 2018. Cette première étape a montré la nécessité de développer un quartier faisant la part belle à la nature en ville et favorisant la convivialité entre les habitants. 

Pour répondre aux enjeux de la transition écologique, le projet urbain évolue et une seconde phase de dialogue s’ouvre aujourd’hui. L’atelier citoyen, prévu de fin mai à mi-octobre, doit permettre de définir les nouveaux scénarios d’aménagement. Il réunira 25 à 30 personnes aux profils variés - riverains, usagers, salariés, associations - pour mettre en lumière une diversité d’usages et de points de vue. Cinq temps d’échanges sont programmés, un avis citoyen sera rendu cet automne. 

À noter

Intéressé ? Vous avez jusqu’au 25 avril pour candidater. Inscrivez-vous sur l’espace dialogue citoyen et remplissez le formulaire de candidature.

Les cinq rendez-vous de l’atelier citoyen : 

  • Vendredi 28 mai : lancement en présence des élus
  • Samedi 29 mai : analyse du site et des enjeux
  • Samedi 26 juin : consolidation des enjeux
  • Samedi 25 septembre : analyse des scénarios
  • 14 octobre : production de l’avis citoyen