2021-09-07T09:33:08Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/hand-ball/Marchan675.jpg

Actualités Publié le 07 septembre 2021

Après avoir fait le dos rond, le HBCN retrouve l'ambition

Budget en baisse, objectif Ligue des Champions, nouvelles recrues… Gravement impacté par la crise sanitaire, le « H » fait le point avant le début de la saison 2021-2022. 

Avec ses 2m02 et ses 110 kilos, le pivot Rubén Marchán pèsera sur les équipes adverses. Crédits : HBCN
Avec ses 2m02 et ses 110 kilos, le pivot Rubén Marchán pèsera sur les équipes adverses. Crédits : HBCN

En ce début de saison, le gros temps semble être derrière le « H ». Face au tsunami engendré par la crise sanitaire, le navire nantais a tangué. Mais il a tenu : « On a redouté le pire la saison passée », révèle Gaël Pelletier, le président. Car avec 80 % de son budget provenant notamment des recettes de la billetterie, l'onde de choc, ici encore plus qu’ailleurs, fut d’une violence inouïe. Les chiffres sont révélateurs : 17 200 spectateurs sur l’année (contre 145 000 en 2018-2019), 7 petits matchs avec du public et la H Arena, habituellement si bouillante, à huis clos d’octobre à mai… Les comptes virent alors au rouge. Nantes affiche logiquement, pour la saison à venir, un budget de 7,3 millions d’euros, en baisse de près de 500 000 euros par rapport à 2020.

Être « dignes de tous ces soutiens »

Comment l’équipe entraînée par l’Espagnol Alberto Entrerrios a-t-elle fait face ? « On a la chance d’avoir eu un soutien incroyable de la part de nos fidèles partenaires et de nos supporters (70 % d’entre eux n’ont pas demandé le remboursement de leurs abonnements, ndlr), reconnaît Gaël Pelletier. Nous avons aussi pu compter sur les aides de l’État et sur nos fonds propres, qui ont permis d’éponger le manque à gagner ». 
Les savants calculs financiers laissés derrière, les Violets retournent au charbon dès le samedi 11 septembre, avec un déplacement à Cesson-Rennes. Mais les grandes retrouvailles avec leurs supporters sont programmées le 26 septembre à la H Arena (réception de Montpellier). Et pas question de se manquer : « Il faut que l’on soit dignes de tous ces soutiens », annonce, sans détour, la direction. Des soutiens qui s’affichent désormais sur le maillot floqué d’un millier de noms !

Troisième du dernier exercice mais privé de Ligue des Champions cette année, le HBC Nantes vient de boucler une préparation « prometteuse », avec 6 succès en autant de matchs lors du tournoi de Limoges. Avec sa recrue, Rubén Marchán au poste de pivot, et son nouveau capitaine Valéro Rivera, qui remplace le désormais jeune retraité Rock Feliho, les ambitions sont claires : retrouver la Ligue des Champions. « Notre place est là, explique Gaël Pelletier. On veut aussi essayer de mettre plus de pression à Paris. Aucune équipe ne nous fait peur. » 

Clément Cadiet

Deux recrues en 2022

Nantes a officialisé l’arrivée, pour la saison prochaine, de deux gardiens :

  • Viktor Hallgrimson, international islandais de 21 ans en provenance du GOG Håndbold.
  • Ivan Pesic, international croate de 32 ans en provenance de Meshkov Brest.

Deux rendez-vous XXL

Prenez date ! Le « H » donne rendez-vous au Parc des expositions de la Beaujoire pour deux matchs :

  • Le 11/12/2021 : Chambéry
  • Le 15/12/2021 : PSG