2022-02-28T11:22:30Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/lieux%20culturels/ONYX%20saint-herblain/ONYX%20ext%c3%a9rieur%203_675.jpg

Actualités Publié le 28 février 2022

ONYX, le Grand T : l’un rouvre, l’autre ferme

Des chantiers de rénovation lourde ont ou vont affecter les deux salles de spectacle. À Saint-Herblain, le « cube noir » rouvre au public ce 2 mars 2022. Rue Général-Buat à Nantes, le théâtre ferme ses portes le soir du 11 mars.

Au théâtre Onyx, les installations scéniques ont été mises à niveau, avec le passage au numérique du son et de la lumière (photo © Ville de Saint-Herblain).
Au théâtre Onyx, les installations scéniques ont été mises à niveau, avec le passage au numérique du son et de la lumière (photo © Ville de Saint-Herblain).

Nouvel éclat pour ONYX

Dans l’ouest de la métropole, Saint-Herblain s’apprête à retrouver son « cube noir », dessiné par l’architecte Myrto Vitart à l’Atelier Jean Nouvel, et ouvert en 1988. Le chantier de rénovation avait pour objectifs de mettre aux normes l’équipement, de diminuer les consommations de fluides et d’améliorer le confort des personnels, artistes et public. Les travaux ont concerné notamment l’enveloppe du bâtiment, les installations techniques et scéniques. De nouveaux bureaux et espaces ont été créés.

Débutés mi-2018, les travaux ont été stoppés à plusieurs reprises. « Nous avons connu beaucoup de péripéties sur l'ensemble du chantier qui s'est arrêté pour cause de désamiantage puis de Covid », explique Gaëlle Lecareux, directrice d'ONYX. Aussi, un important chantier de désamiantage a dû être réalisé avant d'engager la réhabilitation proprement dite. Au total, l’opération a connu un surcoût de 25 % et s’élève à 3,33 M€, la Ville de Saint-Herblain en assumant plus des trois quarts.

Une représentation du Lac des cygnes par la Cie L’Éolienne, le 2 mars, doit marquer les retrouvailles avec le public. Une belle introduction à la 3e édition du festival Les Enfants terribles, qui déroule une douzaine de spectacles jusqu’au 20 mars.

Plus d’infos sur le site du théâtre Onyx.

Vue du Grand T après travaux de rénovation (image © FOZR Philippe Paoli).
Vue du Grand T après travaux de rénovation (image © FOZR Philippe Paoli).

Gros travaux en vue au Grand T

We wear our wheels... de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin (3 et 4 mars) et la pièce Cœur instamment dénudé de Lazare (9, 10 et 11 mars) sont les deux derniers spectacles joués dans la salle actuelle du Grand T, ouverte en 1982 dans le quartier Saint-Donatien à Nantes. Débute ensuite un chantier de deux ans et demi, sous l’impulsion du Département qui a souhaité rassembler sur le site le théâtre et Musique et Danse en Loire-Atlantique, et va y consacrer 22,5 millions d’euros (M€).

Les extérieurs comme les intérieurs seront restructurés sous la houlette de l’architecte Matthieu Poitevin. « De ce que l’on connaît actuellement, la salle et le plateau vont rester mais tout le reste va être transformé », explique la directrice Catherine Blondeau. Le programme comprend notamment le réaménagement des espaces d’accueil, des espaces techniques et du jardin, la rénovation de la salle existante, le développement d’espaces artistiques (création d’un studio de danse, d’un studio son et vidéo, d’un foyer des artistes). Un nouveau bâtiment accueillera les locaux administratifs des deux structures.

Les spectateurs ne seront pas complètement orphelins de la programmation culturelle du Grand T, puisque d’autres structures de la métropole pourront accueillir les spectacles durant les travaux. « Et nos activités se poursuivent sur le département, car 40 % de l’activité se fait hors Nantes », rappelle Catherine Blondeau. La réouverture du site nantais est prévue à horizon fin 2024-début 2025.

Plus d’infos sur le site du Grand T.