2022-03-01T14:52:13Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/Librairie%20maison%20marguerite/librairiemarguerite675.jpg

Actualités Publié le 01 mars 2022

Maison Marguerite : une nouvelle librairie quartier Dalby

Clara Da Silva a ouvert fin novembre une librairie généraliste au 6 boulevard de Stalingrad. La Nantaise d’adoption fait vivre le lieu avec des nocturnes dédiées à la poésie, des rencontres et des concerts.

Clara Da Silva a ouvert sa librairie Maison Marguerite à l’automne dernier (crédit photo : Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole).
Clara Da Silva a ouvert sa librairie Maison Marguerite à l’automne dernier (crédit photo : Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole).

Elle a quitté Paris et « sa vie chère » il y a un an pour le « dynamisme » de la Cité des Ducs. « Nantes est une ville tournée vers la culture », apprécie Clara Da Silva. Libraire depuis 15 ans, d’abord à la Fnac puis co-gérante d’une enseigne indépendante à Bondy en région parisienne, la jeune femme a choisi d’installer sa « curieuse » librairie à Dalby. « Il n’y avait pas cette offre dans le quartier et la situation est idéale : au pied du tramway, avec du passage, et à proximité de la Manufacture qui est un pôle culturel important. »

Du neuf et de l’occasion

Mur en pierre, poutre apparente et carrelage rétro : les anciens bureaux d’une agence de communication, passés sous les mains expertes d’artisans, ont du cachet. Un bel écrin pour mettre en valeur les livres neufs et d’occasion chinés avec soin par la gérante. « Ma librairie est généraliste mais je voulais aussi proposer des autrices et auteurs oubliés ou méconnus trouvables uniquement sur le marché de l’occasion, précise Clara Da Silva. Et c’est une lecture accessible à tous les budgets. » Les bibliophiles y trouveront des pièces rares comme la première édition de La Forme d’une ville dédicacée par Julien Gracq ou les premières éditions publiques des éditions de Minuit. Clara Da Silva propose également des livres objets étonnants. « J’ai par exemple un ouvrage synchronoptique : une encyclopédie à base de frises qui recense tous les événements dans les arts sur une certaine période. J’aime ce qui est un peu fou ! »

L’amour des mots se partage le jeudi soir lors de nocturnes dédiées à la poésie. « J’ouvre une scène aux personnes qui souhaitent partager leurs écrits ou des textes qui leur ont plu. Autour d’un petit verre de porto, c’est toujours plus convivial (rires). » Maison Marguerite accueillera un concert de folk-rock samedi 12 mars et une rencontre avec l’auteur François Bégaudeau mardi 15 mars. Sans oublier des expositions. « Je veux en faire un lieu de vie, ouvert sur le quartier. »

Pratique

Maison Marguerite, 6 boulevard de Stalingrad. Tél : 06 64 47 90 74.

Nocturne poésie le jeudi de 19 h à 21 h.
Concert du groupe Sunny Side samedi 12 mars à 19 h 30. Entrée libre.
Rencontre avec François Bégaudeau pour son essai Comment s’occuper un dimanche d’élection mardi 15 mars à 19 h.