2022-09-21T11:23:12Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/clown%20en%20nez%20veille/alzheimer-clown800.jpg

Actualités Publié le 21 septembre 2022

Un clown pour « dédramatiser la maladie d'Alzheimer »

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer le 21 septembre, l'Association Clown en Nez Veille arpente les quartiers Saint-Donatien et Doulon-Bottière afin d'interpeller et de recueillir la parole des habitants sur la maladie. 

Au marché de Toutes-Aides,  le clown Gaston Kinensé, de l'association Clown en Nez Veille, interpelle les habitants. © Patrick Garçon.
Au marché de Toutes-Aides, le clown Gaston Kinensé, de l'association Clown en Nez Veille, interpelle les habitants. © Patrick Garçon.

« Plus d'un million de personnes vivent actuellement avec la maladie d'Alzheimer en France et ce chiffre devrait doubler d'ici les années 2050 », alerte Valérie Baholet, chargée de mission prévention à la Ville de Nantes. Forte de ce constat, la collectivité, en partenariat avec les associations France Alzheimer 44, Novam Diem, ORPAN, Petits Frères des Pauvres, l'ESA du SADAPA et le centre de prévention AGIRC ARRCO, lance la démarche « Alzheimer, partageons nos repères ». Déployée à Saint- Donatien et à Doulon- Bottière, elle vise à construire des quartiers bienveillants envers les personnes atteintes d'Alzheimer.

« Cette démarche a été construite avec les personnes malades et leurs aidants. Elle s'appuie notamment sur la sensibilisation et l'information de tous les citoyens à la maladie et ses conséquences. C'est pourquoi nous avons fait le choix d'être présents sur l'espace public à l'occasion de la journée mondiale contre la maladie d'Alzheimer, en optant pour un format original, celui d'un clown chargé d'interpeller les personnes. »

« Faire tomber les préjugés »

Reconnaissable à sa blouse blanche et à son casque de spéléologue, le clown Gaston Kinensé de l'association Clown en Nez Veille parcourt les marchés des quartiers Saint-Donatien et Doulon-Bottière à la rencontre de ses habitants les 21, 23 et 26 septembre. Il sera ensuite chargé de monter une pastille sonore avec les propos recueillis. « J'ai déjà fait du clown en Ehpad auprès de personnes atteintes d'Alzheimer donc je connais déjà un peu les particularités de ces malades et surtout l'intérêt de les rencontrer et de les écouter, explique Didiel Pacary-Charuel, clown et cofondateur de l'association. C'est une parole très singulière autour de la mémoire de l'enfance car plus la maladie s'engage, plus la mémoire remonte à loin. »

« Alzheimer est la deuxième maladie la plus crainte des Français après le cancer, rappelle de son côté Valérie Baholet. Le clown est là pour dédramatiser la maladie, faire tomber les préjugés. Nous serons à ses côtés pour orienter les personnes vers les structures du territoire qui peuvent les renseigner sur la maladie et les lieux ressources ». 

Des rendez-vous dans les quartiers

  • Mercredi 21 septembre au marché de Toutes-Aides, de 10h30 à 12h30, à la Pause de la Cigarière de 14h à 15h, au Marché de Bottière-Chênaie de 17h à 19h. Une déambulation clownesque est également prévue dans le quartier Bottière Pin-Sec,
  • Vendredi 23 septembre au marché de la Marrière, de 8h30 à 11h30,
  • Lundi 26 septembre, petit-déjeuner maison de quartier Bottière de 9h à 10h.