2022-01-21T13:38:33Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/chu/4-chu-alle-jardin-675.jpg

Actualités Publié le 21 janvier 2022

[En images] Voici à quoi ressemblera le nouveau CHU de Nantes

Composé de bâtiments modernes et fonctionnels, ouverts sur la ville, la Loire et les futurs parcs de l’île de Nantes, le nouveau centre hospitalier universitaire rompt avec l’architecture monolithique des hôpitaux des années 1970.

Situé sur la rive sud de la Loire, face au fleuve et aux futurs parcs de l’île de Nantes, le nouvel hôpital a été conçu comme un lieu lumineux, aéré et verdoyant, avec des locaux plus ergonomiques tournés vers le bien-être des soignants et de leurs patients. © LMNB Studio / Art&Build-Architects / Pargade-Architectes / Artelia Signes Paysage
Situé sur la rive sud de la Loire, face au fleuve et aux futurs parcs de l’île de Nantes, le nouvel hôpital a été conçu comme un lieu lumineux, aéré et verdoyant, avec des locaux plus ergonomiques tournés vers le bien-être des soignants et de leurs patients. © LMNB Studio / Art&Build-Architects / Pargade-Architectes / Artelia Signes Paysage
«Le projet rompt avec l’architecture monolithique, manquant d’humanité, qu’on a pu connaître dans les années 1970/80, explique le directeur général du CHU, Philippe El Saïr. Ce sera un hôpital urbain, à dimension humaine, avec des promenades, des jardins, et un côté moins intimidant que les établissements comme l’Hôtel-Dieu ».
«Le projet rompt avec l’architecture monolithique, manquant d’humanité, qu’on a pu connaître dans les années 1970/80, explique le directeur général du CHU, Philippe El Saïr. Ce sera un hôpital urbain, à dimension humaine, avec des promenades, des jardins, et un côté moins intimidant que les établissements comme l’Hôtel-Dieu ».
Le nouveau CHU sera facilement accessible par les deux nouvelles lignes de tramway et la ligne de busway à vocation électrique qui seront mises en service d’ici 2027. Pour les voitures, 3600 places de parking seront créées à proximité, ainsi que 800 places pour les vélos.
Le nouveau CHU sera facilement accessible par les deux nouvelles lignes de tramway et la ligne de busway à vocation électrique qui seront mises en service d’ici 2027. Pour les voitures, 3600 places de parking seront créées à proximité, ainsi que 800 places pour les vélos.
Les bâtiments sont organisés autour d’un plateau technique hyperspécialisé (blocs opératoires, imagerie), directement accessible à tous les autres services. Un grand hall fait le trait d’union avec le quartier et permet d’orienter le public vers les secteurs de soins. Le pôle femme-enfant-adolescent, lui, est ouvert sur un jardin, face à la Loire.
Les bâtiments sont organisés autour d’un plateau technique hyperspécialisé (blocs opératoires, imagerie), directement accessible à tous les autres services. Un grand hall fait le trait d’union avec le quartier et permet d’orienter le public vers les secteurs de soins. Le pôle femme-enfant-adolescent, lui, est ouvert sur un jardin, face à la Loire.
Ouvert sur la ville, le nouvel hôpital sera traversé par trois rues piétonnes et ponctué d’espaces verts. Une allée jardin distribuera les différents services situés en rez-de-chaussée : plateau de consultations externes, imagerie, urgences pédiatriques…
Ouvert sur la ville, le nouvel hôpital sera traversé par trois rues piétonnes et ponctué d’espaces verts. Une allée jardin distribuera les différents services situés en rez-de-chaussée : plateau de consultations externes, imagerie, urgences pédiatriques…
Implanté en plein cœur de la métropole, sur les terrains de l’ancien MIN, le nouveau CHU, ici vu par l’entrée des Urgences, sera intégré dans un grand quartier de la santé, rassemblant la nouvelle faculté de santé, des écoles paramédicales, des instituts de recherche et un nouvel incubateur d’entreprises baptisé « Station S ».
Implanté en plein cœur de la métropole, sur les terrains de l’ancien MIN, le nouveau CHU, ici vu par l’entrée des Urgences, sera intégré dans un grand quartier de la santé, rassemblant la nouvelle faculté de santé, des écoles paramédicales, des instituts de recherche et un nouvel incubateur d’entreprises baptisé « Station S ».
Modulaire, adaptable et connecté, l’hôpital sera composé de bâtiments intelligents, très performants, ayant recours aux énergies renouvelables (géothermie sur nappe, panneaux photovoltaïques). Objectif : réduire de 30 % les  consommations d’énergie. Le regroupement des spécialités sur un même site permettra également de diviser par quatre les émissions de gaz de carbone, en limitant les transferts de patients d’un site à l’autre qui représentent aujourd’hui 220 000 km chaque année.
Modulaire, adaptable et connecté, l’hôpital sera composé de bâtiments intelligents, très performants, ayant recours aux énergies renouvelables (géothermie sur nappe, panneaux photovoltaïques). Objectif : réduire de 30 % les consommations d’énergie. Le regroupement des spécialités sur un même site permettra également de diviser par quatre les émissions de gaz de carbone, en limitant les transferts de patients d’un site à l’autre qui représentent aujourd’hui 220 000 km chaque année.

Ça peut vous intéresser