2023-10-24T09:40:00Z https://metropole.nantes.fr/files/images/solidair-ete/solidar-ete5.jpg

Un nouvel élan pour les solidarités à Nantes

Actualités Publié le 24 octobre 2023

Précarité, santé mentale, isolement des seniors… La stratégie nantaise des nouvelles solidarités, issue des Assises, était présentée aux citoyens et acteurs associatifs jeudi 19 octobre.

Une distribution de colis alimentaires pendant la campagne Solidair'été ©Romain Boulanger
Une distribution de colis alimentaires pendant la campagne Solidair'été ©Romain Boulanger

4300 participants, 97 cahiers d’acteurs collectifs, plus de 350 contributions individuelles, 50 événements… De janvier à juin 2022, des citoyennes et des citoyens, des acteurs associatifs, des entreprises et des institutions ont pensé collectivement de nouvelles pistes d’actions pour une ville plus solidaire. Les Assises des nouvelles solidarités ont conduit à la rédaction d’un rapport, remis en décembre 2022, puis à l’adoption d’une stratégie nantaise des nouvelles solidarités par le conseil municipal en juin 2023. Ce plan comprend 7 engagements et plus de 100 actions concrètes, dont 15 actions phares, qui seront déployées progressivement entre 2023 et 2026.

Les aides du CCAS ouvertes aux 18-25 ans

Jeudi 19 octobre, Johanna Rolland, maire de Nantes, et les élus - Abbassia Hakem, Robin Salecroix, Marlène Collineau, Elisabeth Lefranc - ont présenté cette stratégie aux citoyens et acteurs associatifs mobilisés lors des Assises. « La crise sanitaire et les crises sociales ont accéléré la mise en difficulté d’un grand nombre de personnes, rappelle Abbassia Hakem, adjointe en charge des solidarités et de l’inclusion sociale, également vice-présidente du Centre communal d’action sociale (CCAS). On retrouve des jeunes, des retraités, des familles monoparentales et des travailleurs pauvres que l’on ne voyait pas avant. » Parmi les actions phares de la stratégie nantaise des nouvelles solidarités, les aides facultatives du CCAS seront ouvertes aux 18-25 ans à compter du second semestre 2024. Contre le non-recours aux droits, le plan prévoit la création de trois guichets de proximité du CCAS. Le premier est ouvert aux Dervallières, dans le pôle Daniel Asseray réaménagé. Deux autres suivront en 2024 à la Bottière et à Nantes Nord. Les permanences d’accès aux droits seront également augmentées dans l’espace public et les lieux de vie collectifs des onze quartiers nantais.

Contre l'isolement des seniors, qui concerne un peu plus de 2000 Nantais, Elisabeth Lefranc, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées, aux seniors et à la longévité, annonce « une expérimentation afin d’aller individuellement vers les personnes et de les accompagner vers les dispositifs existants ». Avant l’ouverture d'un lieu dédié à la longévité, de nouveaux services dédiés aux seniors seront proposés dans les différents quartiers d'ici 2026.

Des actions en santé mentale

La Ville va mettre en place des formations premiers secours en santé mentale. « L’idée, c’est d’être formé pour repérer les signes d’alerte en santé mentale, on veut ouvrir ces temps aux relais associatifs que vous êtes, précise Marlène Collineau, adjointe déléguée à la santé. Les premières formations arrivent en novembre et décembre. » Une permanence de la Maison des adolescents ouvrira prochainement dans le quartier du Breil. Trois nouveaux postes de référents santé seront également créés pour accompagner des familles en situation de vulnérabilité. La mesure sera mise en œuvre fin 2023/début 2024.

Le travail se poursuit. Une coopérative nantaise des nouvelles solidarités doit voir le jour à l’horizon 2025. Cet espace ressources, co-construit avec les acteurs des solidarités, proposera des formations et un soutien à l’émergence de projets solidaires. « Il y a beaucoup de choses très positives annoncées ce soir, notamment l’élargissement des aides aux jeunes, note Brigitte Beuriot, membre du Conseil régional des personnes accueillies (CRPA). J’espère que tout cela sera pérennisé. » Pierre, membre de l’association Ecos qui tisse du lien social via l’écologie urbaine, y voit « du concret ». Même sentiment positif pour Mona du collectif Agir-aider-animer 44. « Je trouve que la parole citoyenne est prise en compte. Le maillage habitants-collectivité nous permet de réaliser de beaux projets sur le territoire. »

Bientôt des services dédiés aux seniors au sein du Pôle Daniel Asseray

Au cœur du quartier des Dervallières, le pôle Daniel Asseray a été totalement rénové. Imaginé comme la « mairie de quartier de demain », ce lieu ouvert, polyvalent et innovant offre une gamme de services publics complète aux habitants : démarches administratives, santé, aides sociales, vie de quartier, accès aux droits, espace numérique. C'est un lieu phare de l'action sociale en proximité. Imaginés pendant les Assies des nouvelles solidarités, de nouveaux services dédiés aux seniors et aux professionnels vont être proposés prochainement. 
Plus d'infos