2022-02-23T14:03:31Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/8mars/egalite675.jpg

Actualités Publié le 23 février 2022

Égalité : cinq bonnes raisons de participer aux événements de mars

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes. Même si le combat a lieu toute l’année à Nantes, cette date symbolique est un moment clé pour s’informer, se rencontrer et se mobiliser grâce à une vingtaine d’événements gratuits organisés pendant tout le mois de mars. Voici 5 bonnes raisons d’y faire un tour ! 

1. Pour une conférence-débat sur le sexisme le 31 mars

De nombreux rendez-vous sont organisés à travers la ville.(©Patrick Garçon)
De nombreux rendez-vous sont organisés à travers la ville (©Patrick Garçon).

Les jeunes sont les premières victimes des violences sexistes et sexuelles. Sur le territoire nantais, quel constat dresser ? Quelles solutions pour agir et réagir, individuellement et collectivement ? Pour en échanger, la Ville de Nantes organise une conférence-débat destinée aux jeunes, aux parents, aux professionnels et professionnelles qui les accompagnent. En présence de Mahaut Bertu, adjointe à l’égalité, à la ville non-sexiste et à la lutte contre les discriminations à la Ville de Nantes, Alexandra Benhamou, fondatrice de LadydeNantes et autrice de l’enquête « Aux Filles du temps » et Diariata N’Diaye, directrice de Resonantes...
Le 31 mars à la Salle Paul Fort/Pannonica, de 18h30 à 23h30. Entrée gratuite sur inscription.

2. Pour profiter des nombreux ateliers de sensibilisation

Une session de Négotraining (image d'archive - ©Nantes Métropole)
Une session de Négotraining (image d'archive © Nantes Métropole)

Sport, monde professionnel, médias… Les discriminations dont sont victimes les femmes ont lieu dans tous les milieux. Pour les repérer et s’en préserver, de nombreux acteurs proposent des actions de sensibilisation sur le territoire. Prenez un premier contact en participant à l'un des différents ateliers gratuits proposés : Égalité femmes-hommes, où en est-t-on ? (le 3 mars à 18h à la Maison de Quartier la Mano), Le sport a-t-il un sexe ? (le 9 mars à 14h à la Maison des confluences), Hommes et femmes dans les médias : attention aux clichées (le 23 mars à 16h à la médiathèque Luce Courville)… Enfin, Audencia et la plateforme RSE de la métropole nantaise organisent une nouvelle séance de Négotraining pour délivrer les clés d’une négociation réussie aux femmes qui souhaitent obtenir un aménagement d’horaires ou une hausse de salaire (le 22 mars à 17h30, inscription en ligne). 

3. Pour assister à des conférences et démasquer les situations sexistes

©Christiane Blanchard
©Christiane Blanchard

Les jeunes sont les premières victimes des violences sexistes et sexuelles. Sur le territoire nantais, quel constat dresser ? Qu’est-ce que les jeunes racontent de leurs expériences ? Quelles solutions pour agir et réagir ? Pour en échanger, la Ville de Nantes organise une conférence-débat intitulée « Jeunes face aux violences sexistes : en parler, agir et réagir ! ». Elle sera animée par Mahaut Bertu, adjointe à l’égalité à la Ville de Nantes, Alexandra Benhamou, fondatrice de LadydeNantes et Diariata N’Diaye, directrice de Resonantes... D’autres temps forts sont proposés, comme le webinaire pour reconnaître le sexisme au travail (où commence-t-il ? Comment le combattre ? Vers quelles ressources se tourner ?), proposé par par le Centre d’information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Loire-Atlantique.

4. Pour faire le plein de photos, de cinéma et de poésie

Le documentaire Sonita
Le documentaire Sonita

Le saviez-vous ? La Loire-Atlantique est la terre natale d’un couple de poètes singuliers : Hélène et René Guy Cadou. Ils laissent derrière eux une œuvre prolifique et inspirante. C’est pourquoi une rétrospective leur est dédiée à la médiathèque Jacques-Demy jusqu’au 7 mai. Si vous préférez la photographie, faites un tour à l’exposition de Jahida Sahar Elham. Cette photographe indépendante, récemment installée en France, est originaire d’Afghanistan. Elle livre un témoignage puissant et habité de son parcours et des rencontres qui l’ont marquée (rendez-vous à la maison de quartier de la Bottière). Côté cinéma, une projection du documentaire Sonita est proposé le 8 mars à 18h30 à la médiathèque Floresca-Guépin. On y suit le portrait d’une réfugiée afghane clandestine en Iran. Elle rêve de devenir rappeuse et de refuser le mariage forcé. La projection sera suivie d’un échange.

5. Pour participer à la course Odyssea

La course Odysséa (image d'archive - ©Nantes Métropole)
La course Odysséa (image d'archive © Nantes Métropole).

Courir pour lutter contre le cancer du sein ! C’est l’objectif des courses Odysséa, organisées à Nantes et dans toutes la France. La 16e édition nantaise vous donne rendez-vous au cours Saint-Pierre le 20 mars. Les fonds récoltés seront répartis entre l’Institut de cancérologie de l’Ouest, la Ligue contre le cancer 44 et une association coup de cœur qui change chaque année. En 2020, 112 000 euros avaient été récoltés.  Vous pouvez vous y inscrire seul, en famille ou entre amis et choisir le parcours qui vous convient : 5 km ou 10 km. Il existe même un parcours enfant. Inscrivez-vous ici.

Une journée de formation contre les discriminations le 11 mars

Dans le cadre des Semaines d’Éducation Contre le Racisme et toutes les formes de Discriminations (SECD), la Ligue de l’enseignement FAL 44 organise une formation « Mémoires, histoire et lutte contre les discriminations ». Rendez-vous le 11 mars 2022 de 9h15 à 17h au Château des Ducs, Musée d’histoire de Nantes. Au programme, une table ronde : «  Peut-on dire que "l'Histoire rassemble et les mémoires divisent ? ». Autour de la table ronde, Sébastien Ledoux, Marine Bachelot Nguyen et Hélène Bertheleu échangeront sur la thématique avec Marine Guérin. L’après-midi se poursuivra par un atelier d’écriture, deux ateliers de décryptage et un atelier pédagogique. 

Inscrivez vous en cliquant ici