2022-07-06T14:22:37Z https://metropole.nantes.fr/files/pdf/PHOTO%20CHANTIER/Saint%20Aignan%20de%20Grand%20Lieu/My%20project%20(28).jpg

Actualités - Mis à jour le 06 juillet 2022

Expérimentation d'enrobé végétal à Saint-Aignan de Grand Lieu

Coulé ce mercredi 6 juillet, le long de la route de la Garotterie, cet enrobé clair à liant végétal est une première sur le territoire métropolitain. Destiné aux liaisons douces, il délimitera visuellement la nouvelle piste piéton-cycle.

Texte alternatif de l'image
L'enrobé Bioklair d'Eiffage, un revêtement naturel adapté aux mobilités douces - Crédit photo ©Eiffage

Inscrite au Plan Communal des Déplacements Doux de Saint-Aignan de Grand Lieu, la nouvelle liaison douce de la route de la Garotterie s'inscrit dans un axe de connexion très utile aux habitants et usagers de la commune et ses villages alentours, à qui elle permettra de gagner les pôles d’attractivité locaux (équipements publics, commerces, services de proximité…).

Jusqu’alors, seul un cheminement piéton, en sable et cailloux sur l’accotement, existait le long de l’axe routier de la Garotterie, avec une largeur oscillant entre 1,20 m et 1,80 m. Dans cette zone semi-rurale, les cyclistes, ne se sentant pas en sécurité par les passages des voitures, préféraient emprunter ce cheminement normalement piéton. Demain ils profiteront d’une voie partagée plus adaptée.

Plus de confort, plus de sécurité, plus de place pour les déplacements doux !

Dans l’esprit d’une voie verte, la nouvelle liaison douce proposera un parcours sur une voie en enrobé clair, plus confortable, permettant la fréquentation simultanée des cycles et des piétons, qui variera entre 2,20 m et 2,80 m, sur sa partie la plus large et la plus végétale.

La “voie partagée” piéton-vélo bénéficiera de la signalisation spécifique, puis d’une signalisation “voie verte” (2,50 m de large) sur ses derniers 200 mètres. Un système de barrière séparative avec la chaussée, et une vitesse limitée à 50 km/h pour les automobilistes, sur le tronçon de la piste cyclable, permettront d’apaiser cette section aujourd’hui réglementée à 70 km/h.

A gauche le chemin caillouteux pour piétons et cycles, déjà existant. A droite, l'espace qui accueillera la future voie douce à enrobé végétal.
A gauche le chemin caillouteux pour piétons et cycles, déjà existant. A droite, l'espace qui accueillera la future voie douce à enrobé végétal.

Une innovation écologique aux qualités multiples…

La mise en œuvre du revêtement en enrobé clair à liant végétal répond à la requête des services de Nantes Métropole et de la commune de Saint-Aignan de Grand Lieu d’identifier une solution durable dans le temps, plus naturelle et plus écologique qu’un enrobé à liant bitumineux, dérivé des produits pétroliers. Au-delà de sa composition, par sa nature et sa couleur claire, cet enrobé permet de limiter l’effet “îlot de chaleur” sur ces cheminements empruntés à pied ou à vélo. Formulé si besoin pour être perméable, il facilite le cycle de l’eau par l'infiltration des eaux de ruissellement.

Il faudra 2 à 3 ans aux services de Nantes Métropole pour valider l’expérimentation de ce nouveau revêtement, sa résistance au gel, aux pluies, et sa tenue dans le temps principalement !

C’est technique. On vous explique : l’enrobé !

Un enrobé est un mélange de graviers, gravillons fins et de liant, liant soit bitumineux (issu de produits pétroliers) soit végétal (par exemple issu de sous-produits ou résidus d’exploitations forestières) utilisé pour les revêtements des aménagements urbains.

Le 06 juillet, les équipes techniques d’Eiffage Route procèdent à sa mise en place.
Retenue pour exécuter le marché, avec son produit Bioklair®, l’entreprise Eiffage Route réalise l’enrobé en 1 journée. Le liant végétal employé, issu de la sylviculture, utilise des matières végétales renouvelables et permet d’obtenir un revêtement 100% recyclable. La liaison sera mise en service et empruntable par les piétons et les cycles à la mi- juillet.