2019-07-16T14:10:55Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/saison%20culturelle/cartelcarnage-675.jpg

Actualités Publié le 16 juillet 2019

Pannonica : la saison 2019-2020 en 6 lettres

Dédié au jazz et aux musiques improvisées, le Pannonica fête ses 25 ans le 22 janvier et programme une soixantaine de concerts dans le club et la salle Paul-Fort pour sa nouvelle saison. Explications avec Benoît Boulanger, responsable communication de la structure.

Le groupe Cartel Carnage se produit le 14 décembre au Dix.
Le groupe Cartel Carnage se produit le 14 décembre au Dix. Photo Pierre Acobas

J comme jazz

Notre projet a pour but de sensibiliser au jazz d’aujourd’hui, tout en essayant de faire se rencontrer les artistes et le public. On fait aussi de l’accompagnement artistique et de l’action culturelle auprès des scolaires. La scène jazz à Nantes est très importante, avec beaucoup de collectifs qui se sont professionnalisés comme 1name4acrew, Spatule, Frasques... Tout ce vivier de musiciens concourent aux projets et au travail qu’on fait au quotidien avec les publics.

N comme nomade

Le Pannonica étant fermé pour travaux, nous serons en saison nomade de septembre à fin décembre. Pendant cette période, nous proposons une succession de belles dates dans d’autres structures nantaises. On va s’installer quatre jours au salon musique du lieu unique pour faire découvrir un panel de notre programmation dans une ambiance dédiée à l’écoute. Nous serons aussi accueillis au Dix, à Stereolux et à la Fabrique de Chantenay avant de revenir au Pannonica en janvier.

E comme éclectisme

À travers cette nouvelle programmation, nous avons voulu montrer que le jazz pouvait être blues, rock et metal, que les musiciens de jazz peuvent aussi avoir des projets de musique actuelle très intéressants. Nous recevrons au Dix deux formations qui représentent le jazz metal avec l’Orchestre national de jazz qui remonte un groupe et Killing Spree. Il y aura aussi le concert de Kill Your Idols au Stereolux, rassemblement de deux formations qui reprennent des morceaux de Sonic Youth avec uniquement des soufflants !

C comme Cartel Carnage

Le groupe est composé de trois membres qui font partie de l’Orchestre national de jazz de Fred Maurin. C’est le jazz metal par excellence, avec des musiciens qui ont le vent en poupe. Concert le 23 novembre au Dix.

J comme Paul Jarret feat. Jim Black

Il s’agit du projet d’un jeune musicien parisien qui a crée une formation avec Jim Black, un grand batteur de jazz américain et qui fait une musique entre jazz, post rock et metal. La formation vient d’être créée au mois d’avril et va tourner dans les grands festivals d’été avant de revenir chez nous en version club pour une date exceptionnelle. Le 14 décembre au Dix.

B comme Jaimie Branch

C’est une jeune trompettiste américaine qui connaît une ascension assez fulgurante, une ovni de la scène jazz repérée par Gilles Peterson. À la manière de Christian Scott, elle bouleverse complètement les codes du jazz en proposant une musique qui va de l’avant-garde à la musique de chambre en passant par le hip hop. Le 18 janvier au Pannonica.

Le site du Pannonica

Ça peut vous intéresser