2019-10-23T09:46:14Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/centrale-solaire/soleilbrille675.jpg

Actualités Publié le 23 octobre 2019

Le soleil brille à Malakoff: l’énergie solaire joue la carte du collectif

Une centrale photovoltaïque sera installée en début d’année sur un immeuble de Malakoff. Elle alimentera ses parties communes, mais aussi plusieurs bâtiments publics en journée.

La maison des Haubans (au premier plan), devant le groupe scolaire Henri Bergson. A droite, l’immeuble Tchécoslovaquie, sur le toit duquel sera installée la centrale photovoltaïque.
La maison des Haubans (au premier plan), devant le groupe scolaire Henri Bergson. A droite, l’immeuble Tchécoslovaquie, sur le toit duquel sera installée la centrale photovoltaïque.

Et si on s’alliait pour produire de l’énergie ? C’est la réflexion que mènent depuis deux ans Nantes Métropole habitat et la Ville de Nantes. Démarrée voici deux ans par une phase d’expérimentation, cette collaboration va se concrétiser en janvier 2020. “Une centrale photovoltaïque sera installée sur le toit de l’immeuble Tchécoslovaquie, place Rosa Parks à Malakoff, explique Julie Laernoes, conseillère municipale de Nantes à l’énergie et aux bâtiments. La Maison des quartier des Haubans, le groupe scolaire Bergson et la mairie annexe pourront bénéficier de cette énergie.”
L’immeuble Tchécoslovaquie bénéficie en effet de bonnes conditions d’ensoleillement du fait de sa hauteur et de son orientation, ce qui n’est pas le cas des trois équipements publics. Or les consommations de ses parties communes, qui seront alimentées par la centrale, sont plus faibles en journée quand sa production d’énergie sera maximale. L’idée est donc de redistribuer une partie de l’énergie produite à ces bâtiments publics entre 11h et 15h, une période où leur consommation est plus importante.

Retour sur investissement sous 13 à 18 ans

Ce sont donc 400 m2 de panneaux photovoltaïques, avec une puissance de 160 kw/c, qui seront installés, pour une mise en service prévue en février 2020.  De quoi assurer 16% des consommations annuelles des 4 bâtiments. Pour l’occasion, une association appelée “Le soleil brille à Malakoff” a été créée. Elle aura pour mission de gérer la production et la distribution de l’électricité.
“Il existe 16 projets de ce type en France, et ce sont essentiellement des projets privés, observait Alain Robert, 2e adjoint à la Ville de Nantes et président de Nantes métropole habitat, lors du conseil municipal de Nantes le 11 octobre 2019. L’investissement est de 136 000 euros, et l’Ademe et la Région Pays-de-la-Loire apportent 50 000 euros. Le retour investissement sera atteint en 13 à 18 ans, selon les offres des entreprises et  l’évolution du prix de l’électricité.”


Une démarche qui s’inscrit dans le droit fil de la feuille de route transition énergétique de Nantes Métropole, qui se fixait notamment un objectif 100% toits utiles.

Ça peut vous intéresser