2020-11-24T09:04:18Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/concertation%20tramway/concertatramway675.jpg

Actualités Publié le 24 novembre 2020

Nouvelles lignes de tramway : une concertation adaptée au contexte sanitaire

En 2026, trois nouvelles lignes de tramway (lignes 6, 7 et 8) relieront Rezé à Saint-Herblain et à La Chapelle-sur-Erdre sans passer par le cœur de Nantes. Conséquence directe du confinement, la concertation publique débutée le 26 octobre - et qui devait s’achever le 18 décembre - est prolongée jusqu’au 24 janvier 2021. Par ailleurs, les événements initialement prévus ont été adaptés pour se faire à distance.

« La dernière création d’une nouvelle ligne de tramway remonte à 2000, avec la ligne 3, rappelle Pascal Bolo, adjoint au maire de Nantes et président de la Semitan. En 20 ans, la ville s’est transformée, a grandi, les modes de déplacements évoluent ». C’est pourquoi Nantes Métropole annonçait, en juin 2019, la création de trois nouvelles lignes de tramway pour 2026 et leurs possibles prolongements à l’horizon 2030-2035.

Faire passer un nouveau cap à notre réseau de transport en commun nécessite évidemment des décisions majeures concernant les infrastructures. Grâce à ce projet, nous renforcerons la desserte de la métropole, favorisant les déplacements entre le nord et le sud, et desservant également de grands projets urbains, tels que le CHU.

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Le coût global du projet, estimé à 325 millions d’euros TTC, a justifié la saisine par Nantes Métropole de la Commission nationale du débat public (CNDP) pour la mise en place d’une concertation avec les habitants. Celle-ci débute lundi 26 octobre et se terminera le 24 janvier. Intitulée « De nouveaux horizons pour le tramway », elle est l’occasion pour les habitants de débattre sur l’opportunité de la création de ces trois nouvelles lignes, mais aussi sur la transformation du pont Anne-de-Bretagne, sur les prolongements à long terme et sur la place des différents modes de déplacement dans l’espace public.

« Pour    ce projet    d’aménagement particulièrement structurant, la  phase de  concertation publique est   une   étape    décisive », note Hervé Neau, le maire de Rezé. « Parce que la métropole apaisée de demain ne peut se construire sans ses habitants et usagers, venez nombreux participer ! », invite de son côté Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain et vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements.

Sur la base de l’ensemble des contributions exprimées, des comptes-rendus de réunions, de balades ou d’ateliers réalisés, et s’appuyant sur leurs propres observations, les deux garants nommés par la CNDP produiront un « bilan de la concertation ». Nantes Métropole étudiera l’avis rendu et décidera, lors d’un Conseil métropolitain au printemps 2021, des suites à donner au projet.

Comment participer ?

Contributions en ligne
Direction la plateforme du Dialogue citoyen. Il suffit de vous connecter avec votre identifiant et mot de passe. Si vous souhaitez contribuer en solo, il vous suffit de cliquer sur « Déposer une proposition » et de sélectionner l’axe sur lequel vous souhaitez intervenir. Vous êtes un collectif ? Vous pouvez déposer un cahier d’acteurs, un mode de participation spécialement conçu pour les collectifs de citoyens. Pour rappel, les commentaires via les réseaux sociaux ne seront pas pris en compte comme contributions citoyennes.

Trois réunions publiques en vidéo
Pour participer, il suffit de vous rendre sur la plateforme pour accéder à la captation en direct aux horaires indiqués. Les réunions sont animées par les garants de la CNDP, et vous pouvez poser vos questions en direct par tchat. Les mardis 24 novembre, 8 décembre et 12 janvier de 19h à 21h.

Un Numéro Vert : 0805 29 30 00
Sept créneaux de quatre heures sont proposés pour vous laisser l’occasion de poser toutes vos questions, par téléphone, à des membres de l’équipe projet de Nantes Métropole et Semitan. Mercredi 25 novembre de 9h à 13h ; mercredi 2 décembre de 14h à 18h ; mercredi 9 décembre de 9h à 13h ; mercredi 16 décembre de 14h à 18h ; mardi 5 janvier de 9h à 13h ; samedi 16 janvier de 9h à 13h ; vendredi 22 janvier de 9h à 13h. Une médiatrice assure des permanences  téléphoniques  pour répondre  aux  habitants sur les modalités de la concertation: les lundis et vendredis de 10h à 13h et de 16h à 19h ; les mardis, mercredis et jeudis de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

Trois balades virtuelles à 360 ° suivies d’ateliers
Deux sessions de 2 heures par après-midi sont proposées. Chaque session est ouverte à 15 participants maximum qui se connecteront à distance, depuis leur ordinateur ou tablette. Ces balades vidéo (avec des vues de drones) accompagnées d’explications d’experts vous permettront de suivre le tracé des futures lignes et les perspectives de transformation du pont Anne-de-Bretagne. Des ateliers, en trois sous-groupes de cinq personnes, viendront compléter la balade guidée. Inscriptions sur la plateforme du Dialogue citoyen.

Trois lieux de concertation permanente
Les lieux d’exposition permanente sont accessibles jusqu’au 24 janvier 2021 : au siège de Nantes Métropole, à l’hôtel de ville de Rezé et au Carré des services à Saint-Herblain.

Les tracés des futures lignes 6, 7 et 8 s’appuieront sur les infrastructures existantes. Le projet prévoit la réalisation de cinq kilomètres de nouvelles voies de tramway à des endroits stratégiques du réseau de transport en commun.
Les tracés des futures lignes 6, 7 et 8 s’appuieront sur les infrastructures existantes. Le projet prévoit la réalisation de cinq kilomètres de nouvelles voies de tramway à des endroits stratégiques du réseau de transport en commun.

Le projet en concertation : trois lignes, un pont, deux étapes

Numérotées 6, 7 et 8, les futures lignes auront un terminus commun : la nouvelle station Basse-Île, à Rezé. Elles permettront de relier en tramway Rezé à Saint-Herblain sans passer par le cœur de Nantes, ou encore de relier Rezé à La Chapelle-sur-Erdre, via le quartier de la santé sur l’Île de Nantes et la gare (phase 1). Plus tard, à l’horizon 2030-2035, ces lignes pourraient être prolongées (Phase 2), au-delà de l’actuelle station François-Mitterrand et des stations Île-de-Nantes et Basse-Île.

La transformation du pont Anne-de-Bretagne, indispensable pour que le projet des nouvelles lignes de tramway s’enclenche, s’insère dans les orientations développées lors du Grand Débat de 2015 « Nantes, la Loire et Nous ». Le pont aura ainsi vocation à devenir un espace public de qualité, favorisant le développement de différents modes de déplacement : tramway, marche à pied, vélo. « Ces lignes de tramway et les aménagements rendus nécessaires vont transformer durablement notre territoire et la vie de ses habitants », souligne Pascal Bolo.

  • Pour mieux visualiser le détail des futurs tracés, rendez-vous sur notre grand format.

Ça peut vous intéresser