2020-06-12T17:53:56Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/coronavirus/ruepieton675.jpg

Actualités Publié le 12 juin 2020

Nantes fait de la place aux piétons

Samedi 13 juin débute la piétonisation temporaire de neuf rues nantaises. Ces aménagements, prévus dans la charte conclue entre la Ville et les acteurs économiques, sont destinés à soutenir les cafés-restaurants affectés par la crise sanitaire.

La rue Léon-Blum, une des neuf rues nantaises piétonisées pendant l'été.
La rue Léon-Blum, une des neuf rues nantaises piétonisées pendant l'été.

La nouvelle va ravir tous ceux qui aiment flâner et profiter des terrasses. Neuf rues du centre de Nantes vont être piétonisées cet été, les premières dès le week-end du 13-14 juin. « La piétonisation des premières rues commerçantes est une nouvelle étape des aménagements temporaires pour donner une place plus importante aux déplacements en modes actifs, souligne Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. Elles sont également une traduction concrète de l’ambition de la ville de Nantes d’offrir aux commerçants de nouvelles opportunités de développer leur activité dans cette période si particulière. »

Dans le détail, les opérations suivront le calendrier suivant :

Des commerçants pour faire vivre les rues piétonisées

Pourquoi ces rues bénéficient-elles de la piétonisation ? D’abord parce qu’une étude technique a confirmé que leur fermeture à la circulation automobile a un impact mesuré pour le quartier. Et surtout, parce qu’il s’y trouve à chaque fois un collectif de commerçants moteurs et motivés pour faire vivre ce projet.
Ces professionnels s’impliquent aussi bien dans l'animation – avec des propositions qui ne devront pas dépasser 22h –  que dans la régulation des publics. Ils vont s'assurer entre autres du respect des mesures sanitaires et du respect des autres usagers de l'espace public et du voisinage.

Les aménagements se multiplient

En plus de ces piétonisations, certains établissements vont bénéficier des aménagements dans le cadre du plan vélo-piétons lancé le 29 mai par Nantes Métropole. Des interventions, dont les premières ont lieu en juin, bénéficient aux piétons et favorisent la diversité des usages : piétonisation, réduction des places de stationnement, aménagement de vélo-rues, accompagnement à la réouverture des restaurants, bars et cafés. Des zones de rencontre sont créées quai de Versailles, aux abords de la Préfecture et de l’Erdre, dans le secteur Champ-de-Mars ou encore dans le quartier des musées.

D’autres opérations suivront cet été : réalisation d’aménagements de proximité, en fonction des demandes, devant les commerces, aménagements vélos temporaires sur les rues d’Allonville, Gustave-Roch et des Hauts Pavés.

Un travail partenarial

Les aménagements temporaires des espaces publics – dont la piétonisation de certaines rues nantaises – sont parmi les mesures prévues dans la charte partagée lancée fin mai pour aider les professionnels de l’Hôtellerie-restauration et des cafés (HCR). Celle-ci a été élaboré par la Ville de Nantes et les acteurs économiques du secteur, CCI, Plein Centre, le Groupement national des indépendants hôtellerie-restauration (GNI), l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), l’UNACOD, Culture Bar Bars et le Voyage à Nantes (VAN).

Depuis la réouverture des cafés, hôtels et restaurants le 2 juin, le comité de suivi chargé du suivi de la charte a travaillé prioritairement aux projets de piétonisation de rues en faveur des HCR, pour une mise en œuvre au plus tôt. Ce travail a été réalisé sur la base des demandes remontées par les commerçants aux organisations professionnelles, associations de commerçants et du collectif culture Bar-Bars, mais également sur la base des demandes directement adressées à la Ville.

Ça peut vous intéresser