2020-01-15T10:46:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/bellevue/barredoubs675.jpg

Actualités Publié le 15 janvier 2020

À Bellevue, la barre du Doubs va disparaître

Une page se tourne aux Lauriers. Cette place, symbole de la transformation du Grand Bellevue, fait place nette pour se réinventer.

Journée symbolique pour les habitants de Bellevue. Lundi 13 janvier, les engins de chantier ont commencé à grignoter la barre d’immeuble de la rue du Doubs, qui bordait la place des Lauriers, côté nantais. C’est la première démolition d’immeuble réalisée dans le cadre du projet du Grand Bellevue. Réalisée par l’entreprise Occamat, l’opération va prendre plusieurs semaines. Le chantier produira 13 500 tonnes de gravats. Pour éviter la pollution de dizaines d’allers-retours en camion, ils seront concassés sur place et serviront pour le terrassement du site.

Square, prairie fleurie et jeux d’eau

Soixante ans après sa construction, après avoir été le lieu de vie, de fêtes et de commerces de trois générations de Nantais, l’immeuble HLM et le parking de la dalle des Lauriers laisseront place à l’automne 2020 à une prairie fleurie et nouveau square de 3 000 m2 autour de la Maison des habitants et du citoyen (MHCB). On y trouvera des jardins potagers, des arbres fruitiers, une aire pour la pétanque ou des pique-niques, des terrasses plantées et des pelouses, de la végétation aquatique… Une esplanade plantée marquera et rendra plus visible l’entrée de la MHCB. Autre nouveauté : une aire de jeux sera aménagée avec des jeux d’eau, type brumisateurs. Les chemins piétonniers seront réorganisés pour relier les équipements publics (de la future Maison de santé à la station de tramway, la MHCB, le collège puis le parc de la Méta) et des continuités cyclables aménagées.

Des commerces (pharmacie, boulangerie) rouvriront à quelques mètres de là, au rez-de-chaussée du nouvel immeuble Bel&co. Sa construction s’achève au croisement des rues Romain-Rolland et Firmin-Colas. La livraison des trois commerces et des 41 logements est attendue au printemps 2020.

La tour du Doubs, qui surplombe le site, sera quant à elle entièrement transformée à l’horizon 2025 pour devenir un signal architectural du quartier.

Tous les locataires relogés

Le projet global du Grand Bellevue conduit à démolir des logements sociaux sur plusieurs secteurs du quartier, à Nantes et à Saint-Herblain. Pour accompagner les locataires concernés, l’État, Nantes Métropole, les Villes de Nantes et de Saint-Herblain, les bailleurs sociaux et les associations de locataires ont signé une charte de relogement en 2016. Dans ce cadre, les ménages qui résidaient dans la barre du Doubs se sont tous vus proposer un relogement par Nantes Métropole Habitat. 48 appartements étaient concernés. Au terme d’un accompagnement personnalisé qui a duré deux ans, 51 % des foyers ont souhaité réemménager à nouveau dans le quartier. 27 % se sont installés à Nantes, en dehors des quartiers prioritaires de la ville.

Ça peut vous intéresser