2021-08-24T09:38:29Z

Actualités Publié le 24 août 2021

AfriqueS à Nantes : 6 mois de culture et de rencontres

Depuis juillet et jusqu’à décembre 2021, concerts, rencontres et expositions se succèdent dans le cadre de cet événement porté par la Ville de Nantes et Nantes Métropole.

Pendant tout un semestre, AfriqueS à Nantes met en avant les diverses actions menées sur le territoire métropolitain en lien avec le continent africain.
Pendant tout un semestre, AfriqueS à Nantes met en avant les diverses actions menées sur le territoire métropolitain en lien avec le continent africain (photo archives Nuits du Bénin © Rodolphe Delaroque)..

Une quinzaine d’acteurs associatifs et publics se sont fédérés pour mettre sur pied AfriqueS à Nantes, manifestation regroupant de multiples temps forts tout au long du second semestre 2021. Tables rondes, festival interculturel, exposition, concerts, danses, ateliers ludiques… Les propositions se déclinent sur 15 communes de la métropole nantaise et sont toutes gratuites. « Nous vivons une période difficile et nous avons voulu lier l’utile et l’agréable, explique Alassane Guissé, élu nantais délégué à la coopération décentralisée. L’agréable pour les rencontres, les concerts, mais aussi des moments de réflexion sur la coopération, les actions de la diaspora… L’Afrique va résonner dans ces 15 villes ! »

Programmée à l’origine en 2020, en écho à la saison nationale Africa2020, AfriqueS à Nantes propose un regard différent sur le continent. « Pourquoi le grand S à AfriqueS ? Parce que l’on veut sortir des clichés et montrer la diversité : du Maghreb à l’Afrique du sud, en passant par l’Afrique de l’ouest avec laquelle nous avons beaucoup de relations », poursuit l’élu.

Ce sera notamment le cas le 18 septembre lors de la journée de festivités baptisée Rencontre d’AfriqueS, co-organisée par l’association Tissé Métisse et la Maison de l’Afrique. Une « agora » installée square du Maquis-de-Saffré à Nantes représentera l’Afrique et les savoir-faire de la diaspora présente sur le territoire métropolitain – qu’elle soit originaire de l’ouest, de l’est, du sud, du nord, centrale ou insulaire. Cette forme ne doit rien en hasard : « On va aller vers les citoyens dans les quartiers, sortir des murs, pour faire avec eux… » souligne Alassane Guissé, qui souhaite « faire résonner l’Afrique en proximité »

Le programme de décembre

Des coopérations soutenues entre Nantes et l’Afrique

Rufisque au Sénégal, Dschang au Cameroun, Agadir au Maroc : ces trois villes entretiennent des liens privilégiés avec Nantes depuis de nombreuses années. La cité du Sénégal va ainsi accueillir une Maison des Arts, futur lieu de résidence pour les artistes et étudiants sénégalais et nantais. À Dschang, Nantes soutient des projets associatifs et citoyens et a mis en place des échanges entre personnels municipaux. Dans la station du Sud-Maroc, un atelier Produire au sud a été mis en place par l’équipe du Festival des 3 continents. Des échanges de volontaires avaient lieu dans les quatre villes jusqu’à ce que l’épidémie de Covid-19 ne les interrompent. Du côté de la Métropole, des projets de partenariat sont animés avec les villes de Dschang et de Kindia, en Guinée. La collectivité soutient aussi les partenariats internationaux portés par les communes.