2021-01-08T16:20:56Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/angers-nantes-opera/les%20sauvages/repetitionrosa675.jpg

Actualités Publié le 08 janvier 2021

Quand les collégiens forment un chœur d’opéra

Deux chœurs d’enfants et adolescents vont monter sur la scène de Graslin pour « Les Sauvages », aux côtés des professionnels du chœur d’Angers Nantes Opéra. Ambiance au collège Rosa-Parks.

Xavier Ribes, chef du chœur d’Angers Nantes Opéra, en pleine répétition au collège Rosa-Parks.
Xavier Ribes, chef du chœur d’Angers Nantes Opéra, en pleine répétition au collège Rosa-Parks.

Le ciel nantais est plombé en ce vendredi de novembre, mais à l’inverse, l’ambiance est au beau fixe dans la salle de musique du collège Rosa-Parks. Une partie de l’équipe du projet d’opéra « Les Sauvages » est venue pour faire répéter les élèves. « Avec le confinement du printemps, on a dû tout arrêter en cours d’année mais là, ça devient concret », se félicite Valentin Leroux, l’enseignant qui dirige la chorale de l’établissement.

Xavier Ribes, le chef de chœur d’Angers Nantes Opéra, se tient debout au milieu des choristes adolescents, tranquillement assis sur leur chaise. Avec une gestuelle appuyée, il donne la mesure, relance l’attention par quelques blagues et encourage les enfants en ponctuant ses interventions de sonores « bravo ! » et « c’est bien ! ». Après quelques échauffements, il lance les collégiens sur les parties chantées. Au piano, le compositeur Guillaume Hazebrouck déroule la mélodie et les harmonies. Peu à peu, par petites séquences, le couplet prend forme : « Nino / Sais-tu ce que tu fais ? / La nuit tombe... »

La magie du chant choral fait effet. Et que tout le monde soit masqué n’est finalement pas un problème. Quand vient le temps de faire la pause, la chorale du collège a trouvé le rythme et la justesse.

« On trouve chez les enfants une telle fraîcheur, une énergie, c’est stimulant pour un chef de chœur ! » explique Xavier Ribes, avant de souligner leur « implication dans le projet : « Ils ont envie de bien faire, et j’ai été étonné par leur concentration. » Il faut dire que les 24 collégiens présents sont des passionnés, à l’image de Cassandra, Darren, Ruben et Yvann qui participent à la chorale tous les jeudis : « Ici, on apprend bien, expliquent-ils, et certains se sont découverts ».

01choeur800.jpg
02choeur800.jpg
03choeur800.jpg
04choeur800.jpg
05choeur800.jpg
06choeur800.jpg

À noter

L’histoire des « Sauvages » met en scène deux bandes d’enfants vivant dans « le quartier », menées par les frères Nino et Pascuale. La chorale du collège Rosa-Parks, dirigée par Valentin Leroux, interprète la première tandis que la seconde met en scène la chorale de l’école élémentaire Dervallières-Chézine, dirigée par François Jarny.

Ça peut vous intéresser