2021-07-15T15:47:34Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/dechets-proprete-eau-energie/programme%20reduction%20dechets/reduction-dechets-21-675.jpg

- Mis à jour le 15 juillet 2021

Programme local de prévention des déchets : donnez votre avis !

En décembre prochain, Nantes Métropole adoptera son 3e programme de réduction des déchets. Cet été, elle met à disposition ce projet de Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) 2021-2026. Chacun peut contribuer en ligne jusqu'au 20 septembre, dernier délai !

Nantes Métropole souhaite accélérer sur la question de la réduction des déchets © Patrick Garçon / Nantes Métropole
Nantes Métropole souhaite accélérer sur la question de la réduction des déchets © Patrick Garçon / Nantes Métropole

En 40 ans, la quantité moyenne de déchets produite par chaque français a doublé ! Aujourd'hui, sur Nantes Métropole, chaque habitant jette en moyenne 421 kg par an, tri compris. Les déchets verts et le « tout venant » déposés dans les déchèteries augmentent régulièrement. Et les 2/3 du contenu de la poubelle bleue pourraient être évités par des gestes de réduction des déchets et un meilleur tri : biodéchets, emballages, papiers, textiles ou petits objets !

Chargée de collecter, traiter et valoriser les déchets, Nantes Métropole vient d'élaborer son nouveau projet de Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) pour les années 2021 à 2026. Il vise à réduire de 20% la production de déchets. Objectif : atteindre 356 kg par an et par habitant contre 444 kg en 2010. Avec un leitmotiv : « Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas » !

Composter, moins gaspiller et prolonger la durée de vie des objets

Pour atteindre cet objectif ambitieux, Nantes Métropole cible notamment le gaspillage alimentaire : il s'agit de le diviser par 5 d'ici 2025, dans les écoles ou au domicile de chacun. Composter les biodéchets est aussi essentiel : ils représentent encore 27% des poubelles bleues alors qu'ils pourraient être évités ou valorisés en compost. Autre enjeu, consommer moins de produits emballés et privilégier le vrac mais aussi prolonger la durée de vue des objets en développant le don et le réemploi.

Réussir ce pari nécessite aussi l'adhésion de tous les Métropolitains et l'engagement de chacun : habitants, entreprises, associations, organisateurs d’événements... Pour cela, Nantes Métropole prévoit de faire passer le message dans les marchés, les écoles, ou lors de temps forts comme la semaine européenne de réduction des déchets. Elle continuera aussi à animer des défis zéro déchet avec les habitants, les scolaires ou en entreprise.

Vous avez une idée complémentaire à proposer, une remarque à formuler sur le projet de programme, une expérience originale à relater ? Donnez votre avis en ligne jusqu'au 20 septembre 2021, pour enrichir cette première version, avant son adoption définitive en décembre 2021. « Vu l'enjeu majeur sur ce sujet du quotidien, la montagne de matières à traiter, nous devons absolument faire ensemble avec les citoyens, souligne Mahel Coppey, vice-présidente de Nantes Métropole aux déchets. Des contributions nombreuses, avec une vraie exigence, c'est pour nous l'assurance que ce que l'on va mettre en place sera efficace et concret pour réduire le volume de nos poubelles. »