2021-12-01T14:20:29Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/peripherique/pont-bellevue-2007_675.jpg

Actualités Publié le 01 décembre 2021

Aménagement du pont de Bellevue : cinq variantes, une concertation

Aux heures de pointe, entre les portes de Carquefou, d’Anjou, de Sainte-Luce et du Vignoble, le trafic est particulièrement dense. Le pont de Bellevue fait l’objet d’une concertation débutée le 15 novembre et qui prend fin le 22 décembre 2021.

Cinq variantes d’aménagement du pont de Bellevue, qui prévoient pour chacune d’entre elles la construction d’un nouveau franchissement de la Loire, sont soumises à concertation (photo DR).
Cinq variantes d’aménagement du pont de Bellevue, qui prévoient pour chacune d’entre elles la construction d’un nouveau franchissement de la Loire, sont soumises à concertation (photo DR).

Dès 2010, un programme d’études et de travaux sur le complexe de Bellevue avait été lancé par l’État, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique et Nantes Métropole. Objectif : décongestionner le trafic sur le périphérique aux heures de pointe du matin et du soir. Ces études avaient ensuite été présentées, en 2016, dans le cadre d’une phase de concertation publique à l’échelle de l’agglomération nantaise. Pour éviter d’aggraver la saturation, qui se répercute naturellement sur une large partie du périphérique, sur l’A811, le boulevard de la Prairie-de-Mauves et sur la RN249 (Poitiers-Cholet), des études d’opportunité ont été menées sur l’aménagement du pont de Bellevue.

Nouveau pont, nouvelle bretelle, nouvelles voies…

La DREAL Pays de la Loire (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) a exploré cinq scénarios d’aménagement, à découvrir en vidéos ou dans le dossier de synthèse du complexe Bellevue. Chacun de ces scénarios s’appuie sur des constantes : la construction d’un nouveau pont, à deux ou trois voies, un peu plus en aval de celui qui existe à ce jour et qui restera en activité ; la création d’une bretelle à deux voies de l’A811 vers le périphérique intérieur ; le réaménagement de celle venant du boulevard de la Prairie-de-Mauves ; l’aménagement de voies d’entrecroisement (ou d’une troisième voie) sur le périphérique intérieur entre les portes de Carquefou et d’Anjou ; la création d’une bande d’arrêt d’urgence, de deux insertions sur le périphérique intérieur Sud… Une réflexion est également menée sur la réalisation de liaisons cyclables et de voies réservées aux transports en commun ou au covoiturage.

Les variantes portent, quant à elles, sur l’aménagement du périphérique intérieur et sur les insertions depuis le boulevard de la Prairie-de-Mauves et de l’A811, avec un complément d’aménagement visant à améliorer les conditions d’insertion des usagers de la RN249 sur le périphérique extérieur. Ce sont ces variantes qui sont soumises à la concertation, sous l’œil de la Commission nationale du débat public, jusqu’au 22 décembre.

Comment contribuer ?

Un site dédié permet de télécharger le dossier de synthèse des études, de visualiser les variantes, d’entrer en contact avec le garant de la concertation et de déposer vos observations.

De dispositifs en présentiel sont également proposés : présentation dans les mairies de Nantes-Doulon, de Sainte-Luce-sur-Loire et de Basse-Goulaine, permanence publique organisée à la mairie de Sainte-Luce-sur-Loire le jeudi 2 décembre de 14h à 17h. Deux réunions publiques de présentation et d’échanges sont organisées dans le cadre de la concertation :