2021-05-06T17:35:23Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/commerces/Resto-reouverture-675.jpg

Actualités Publié le 06 mai 2021

Déconfinement : cafés, hôtels et restaurants recrutent pour la réouverture

Après six mois de fermeture, de nombreux cafés, hôtels et restaurants sont à la recherche de main d’œuvre pour assurer la reprise d'activité annoncée à partir du 19 mai. Les candidats sont invités à un grand job dating, lundi 10 mai au MIN de Nantes Métropole, à Rezé.

Le chef des Chants d’Avril  Christophe François n’a qu’une hâte : rouvrir la terrasse de son restaurant, quartier des Olivettes à Nantes. « Certains clients ont déjà réservé ! » Photo Patrick Garçon
Le chef des Chants d’Avril Christophe François n’a qu’une hâte : rouvrir la terrasse de son restaurant, quartier des Olivettes à Nantes. « Certains clients ont déjà réservé ! » Photo Patrick Garçon

Alors que le gouvernement a annoncé la réouverture des terrasses à partir du 19 mai, les restaurateurs et cafetiers de la métropole nantaise se préparent. « Nous n’avons qu’une hâte : pouvoir travailler ! Certains clients ont déjà réservé ! », sourit Christophe François, chef du restaurant bistronomique Les Chants d’Avril, quartier des Olivettes à Nantes.
Fermé depuis le 29 octobre 2020 comme tous ses confrères, le restaurateur nantais se réjouit de sortir enfin d’un long tunnel : «Depuis le début de cette crise, je suis passé par tous les stades  : colère, sentiment d’injustice, résignation. Notre secteur a pris cher. Aujourd’hui, on veut rebondir. Beaucoup vont redémarrer comme lors de l'ouverture de leur premier restaurant. Sauf que là, les clients nous attendent ! »

Une centaine d’emplois à pourvoir

La profession s’attend à devoir gérer un afflux de réservations et redoute le manque de main-d’oeuvre pour faire tourner les établissements. « Après une longue période de fermeture, et un recours massif au chômage partiel, de nombreux salariés se sont reconvertis ou tournés vers d’autres professions », observe Catherine Quérard, présidente du GNI Grand Ouest (Groupement national des indépendants de l’hôtellerie-restauration). A l’échelle nationale, plus de 110 000 salariés auraient quitté ce secteur déjà sous tension avant la crise sanitaire.

A la veille de la reprise et d’une nouvelle saison estivale, l’heure est donc au recrutement. Lundi 10 mai, le GNI Grand Ouest organise avec l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) un grand job dating dans l’enceinte du MIN de Nantes Métropole, à Rezé.
Une trentaine d’employeurs de la métropole nantaise seront présents, avec une centaine de postes à pourvoir pour la saison d’été, en CDD ou en CDI. « Du serveur au responsable d’étage, en passant par la cuisine, la palette de recrutement est large, avec ou sans qualifications, selon les postes », précise Catherine Quérard, soucieuse de redorer l’image de ces métiers, mis à mal par la crise sanitaire : « Ce sont des métiers de contact, nobles et essentiels pour retrouver l’art de vivre à la française et nos traditions culinaires ».

Avis aux candidats ! L’événement - soutenu par Pôle Emploi, le centre de formation URMA Loire-Atlantique, la CCI Nantes Saint-Nazaire, Nantes Métropole, Cap Emploi, les lycées Nicolas-Appert et Bougainville et Les Apprentis d’Auteuil - est ouvert à tous, sur simple inscription.
En juin, un second job dating sera dédié à l’apprentissage.

Pratique

Job dating
lundi 10 mai de 10 h à 17 h
au MIN de Nantes Métropole,
boulevard Alfred-Nobel, à Rezé.
Inscription obligatoire en raison des contraintes sanitaire
Prendre rendez-vous via ce formulaire d'inscription, ou via le QR code apposé sur l’affiche.

 

Ça peut vous intéresser