2021-06-09T10:16:39Z https://metropole.nantes.fr/files/images/CCAS/CCAS%20675s.jpg

Actualités Publié le 09 juin 2021

Logement/ énergie : quelles aides pour les ménages en difficulté ?

À Nantes, les ménages en difficulté peuvent se tourner vers plusieurs dispositifs : l’aide au paiement des loyers et des factures d’énergie ou encore les visites à domicile énergies, afin de maîtriser leur consommation et de réduire leurs dépenses.

Texte alternatif de l'image
La fin de la trêve hivernale a été décalée au 31 mai (au lieu du 31 mars).

Le covid-19 a créé une crise sanitaire mais aussi sociale sans précédent, marquant une dégradation nette des revenues et des conditions de vie pour de nombreuses personnes. Selon la Fondation Abbé Pierre, avec la fin de la trêve hivernale, décalée au 31 mai (au lieu du 31 mars), près de 30 000 ménages français risquent de ne pas pouvoir se maintenir dans leur logement. En effet, faute de paiement des loyers de la part des locataires, les bailleurs et propriétaires peuvent procéder à des expulsions et les fournisseurs peuvent interrompre l’approvisionnement en énergie d’un foyer.

À Nantes, les ménages les plus fragiles peuvent trouver de l’aide auprès de plusieurs dispositifs : l’aide au paiement des loyers et des factures d’énergie (via le Fonds solidarité logement) ou encore les visites à domicile énergies, afin de maîtriser leur consommation et de réduire leurs dépenses.

Des aides financières pour les ménages en difficulté

Hausse du prix des loyers, fins de mois difficiles, dépenses imprévues, revenus irréguliers… pour de nombreux ménages, il n’est pas facile de se maintenir voire même d’accéder à un logement décent. C’est pourquoi le FSL (Fonds de Solidarité Logement) a été déployé à l’échelle de la Métropole et du département de Loire-Atlantique depuis plusieurs années. Il permet par exemple d’avancer un dépôt de garantie, des frais d’agence et un premier mois de loyer lorsque l’on souhaite accéder à un logement.

Il peut aussi être sollicité pour obtenir une aide au paiement de son loyer ou recouvrir des impayés de loyers qui s’accumulent afin d’éviter de contracter des dettes. Enfin, il permet également de payer ou réduire ses factures voire même de remplacer un vieil appareil énergivore (réfrigérateur, four…)

Les aides du FSL s’adressent aux locataires, sous-locataires des parcs privé et public, sous conditions de ressources.

Des visites énergie pour réduire ses factures

Des robinets aux ampoules, en passant par l’âge des appareils électroniques ou l’isolation des murs… chaque composant d’un logement peut impacter significativement la facture d’énergie, alors qu’il existe de nombreuses solutions pour maîtriser sa consommation et réduire ses dépenses. C’est pourquoi les professionnels du Service Local pour la Maîtrise de L’énergie (SLIME) proposent de réaliser des visites Énergie gratuites chez les ménages en situation de précarité.

Ces visites d’1h30 peuvent être sollicitées par tout habitant de la Métropole, qu’il soit propriétaire ou locataire. Le diagnostic prend en compte le mode de vie et les pratiques, identifie les postes de consommation les plus énergivores, relève les dysfonctionnement du bâti... Plusieurs petits équipements d’économie d’énergie, comme des réducteurs de débits d’eau, des ampoules LED ou des bas de portes peuvent également être installés gratuitement.

Pour se sensibiliser à l’économie d’énergie, il est également possible de visiter l’éco-appart, à Bellevue, sur rendez-vous. Il s’agit d’un appartement témoin qui présente de nombreuses solutions pour réduire ses factures. Enfin, il est possible de profiter d’aides et de conseils sur la rénovation thermique d’un logement, grâce au guichet FAIRE/Mon projet rénov.

 

 

Chiffres-clés

1 M€ investis par Nantes Métropole

1 M€ investis par le Département de Loire Atlantique

150 000 € investis par la CARENE – Saint-Nazaire Agglomération

80 000  € investis par la Caf

1,3 M€ du montant de l’aide a été utilisé

1702 aides accordées.

707 € montant moyen de l'aide

2 300 aides accordées par le FSL