2021-07-12T19:40:15Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/breil/Breil-Faire-Place-JFF-675.jpg

Actualités Publié le 12 juillet 2021

Ils testent de nouveaux aménagements pour redonner vie au Carré gris

Plantations, construction de tables, de bancs ou d’un four à pain... Tout l’été, dans le cadre de la rénovation urbaine du Breil, le collectif d’architecture Gru+ expérimente avec les habitants du quartier de nouvelles manières d’investir cette place aujourd’hui vide et anonyme.

Jusqu’en septembre, le collectif Gru+ invite les habitants et associations du Breil à imaginer de nouvelles manières d’occuper le Carré gris. © Jean-Félix Fayolle
Jusqu’en septembre, le collectif Gru+ invite les habitants et associations du Breil à imaginer de nouvelles manières d’occuper le Carré gris. © Jean-Félix Fayolle

C’est un grand espace gris et minéral, à l’angle des rues Feyder et du Breil. Une place vide, où devait sortir de terre un immeuble d’habitat participatif avec une crèche en rez-de-chaussée. Le projet, qui cristallisait les inquiétudes, a été abandonné, et les idées ne manquent pas pour en faire une vraie place de quartier : bancs, barbecue et tables de pique-nique, petit marché ou jardin potager… « Ça a été un choc quand tout a brûlé ici après les émeutes de juillet 2018, rappelle Jean-Marie Romefort, habitant et membre du conseil citoyen du quartier. Ce projet, c’est l’occasion de repartir de l’avant. Ce carré pourrait devenir un vrai lieu de convivialité et de cohésion sociale. Il faut l’aménager pour éviter les trafics et permettre aux familles de se le réapproprier ». Le secteur fait partie d'un projet de transformation d’ensemble, destiné à donner un nouvel élan au Breil.

Améliorer la vie de quartier

Après une phase d’étude et d’ateliers menée en 2019 et 2020 avec les habitants et les acteurs du quartier, Nantes Métropole et la Ville de Nantes ont défini plusieurs orientations pour améliorer la vie de quartier : une étude est notamment engagée pour accueillir un centre de santé provisoire qui permettrait à de nouveaux médecins de s’installer rapidement. Un appel à candidatures a aussi été lancé pour réoccuper les trois espaces vacants dans le centre commercial. Nantes Métropole et la Ville de Nantes souhaitent par ailleurs rendre le pôle associatif du 38 Breil plus accueillant et une réflexion collective s’engage sur le devenir de l’église Saint-Luc. Aujourd’hui propriété du Diocèse, ce lieu de culte pourrait être racheté par la Ville pour accueillir de nouveaux usages, ouverts sur le quartier : une médiathèque avec café et salon de lecture ? Un lieu d’initiatives culturelles et associatives permettant d’accueillir des spectacles ou des projections de films ? Un lieu d’accueil pour les enfants et les parents ? Samedi 10 juillet, les habitants étaient invités par les architectes du groupement TICA / 53 TER à réagir aux idées nées de la concertation. « La réflexion va se poursuivre dans les prochains mois pour définir un véritable projet pour ce lieu », explique Claire Beauparlant, architecte de l’agence 53TER.

« Faire place »

Sans attendre, les habitants sont mis a contribution pour imaginer de nouveaux espaces publics sur le fameux Carré gris. Tout l’été, un collectif de jeunes diplômés en architecture va animer les lieux et en observer les usages. « Cet espace très minéral et sans ombre est aujourd’hui trop neutre pour qu’il s’y passe quelque chose, juge Anne Bourbon, membre du collectif Gru+. L’idée est de construire avec les habitants et les associations trois structures en bois, qui permettront d’accueillir des activités bricolage, une distribution alimentaire ou des petits spectacles par exemple. » Une série d’ateliers et de chantiers participatifs sont programmés jusqu’au 25 septembre. Avis aux volontaires ! Le collectif prévoit même de réaliser un four à pain et un jardin de plantes aromatiques. « Ces aménagements transitoires serviront à tester les usages qui pourraient voir le jour de manière pérenne, précise Cécile Bir, l’adjointe de quartier. On dressera le bilan cet automne. L’enjeu est d’imaginer une place qui répondra vraiment aux envies et aux besoins du quartier ».

Breil-Faire-Place-JFF-detail-800.jpg

Tout l’été, des ateliers et chantiers participatifs

Prenez date ! Du mardi au samedi de 10 h à 18 h, plusieurs temps forts – gratuits et ouverts à tous - sont organisés autour du Carré gris :

  • Jusqu’au 24 juillet : construction et installation des structures en bois qui accueilleront tables, chaises, etc.
  • Du 25 au 28 juillet : atelier de fabrication d’un four à pain, découverte de la construction en terre crue, façonnage de boules pour le four
  • Du 24 au 28 août : atelier autour du tressage et du textile, confection de toiles d’ombrages pour le site
  • Du 7 au 11 septembre : atelier jardinage, création d’un massif en terre, plantations de végétaux
  • Du 21 au 25 septembre : fabrication de mobilier en bois, à destination des associations du quartier (bar, établi mobile, etc.)