2022-07-15T14:55:18Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/cinema/fresque%20audiovisuelle/fresque-metamorphose800.jpg

Actualités Publié le 15 juillet 2022

Un nouveau parcours pour la fresque audiovisuelle « Nantes, métamorphose d'une ville »

Coproduite par l’Institut national de l’Audiovisuel (l’INA) et l’Agence d'urbanisme de la région nantaise (l’Auran), la fresque « Nantes, métamorphose d’une ville », s’enrichit de nouvelles vidéos d'archives et d’un parcours thématique avec l’apport de la Ville de Nantes. Explications avec Christelle Molina, déléguée régionale de l'INA Loire Bretagne. 

Avec 220 archives vidéos, la fresque « Nantes, métamorphose d’une ville » s’articule autour de 6 parcours thématiques rédigés par des experts
Avec 220 archives vidéos, la fresque « Nantes, métamorphose d’une ville » s’articule autour de 6 parcours thématiques rédigés par des experts

Comment est née l'idée de cette fresque et quelle est sa vocation ?

« L'idée a germé en 2014 lors d'une rencontre au salon des maires de Paris entre l'INA et l'Auran. L'agence d'urbanisme avait pour projet de mettre en place une plateforme de concertation et de communication auprès des jeunes élus pour expliquer les évolutions sociétales, politiques et territoriales de la région nantaise. Nous nous sommes associés à eux puis avons travaillé pendant un an et demi avant de mettre en ligne le projet en 2016. 220 archives vidéos issues des collections de l'INA et six parcours thématiques autour de la Loire, de la vie quotidienne ou du développement urbain sont aujourd'hui proposés. On y parle des entreprises implantées sur la région, des infrastructures mises en place, de l'économie ou des événements qui ont marqué l'histoire de Nantes comme le retour du Belem, le Voyage à Nantes, les Machines, l'aménagement des quais. L'objectif est de démocratiser l'accès à l'histoire de Nantes en établissant une sélection vidéo la plus objective possible. »

Un nouveau parcours, « Des patrimoines en devenir », vient d'être ajouté en mai... 

« Nous nous sommes associés à la Ville de Nantes en mai 2021. L'équipe de la direction du patrimoine de la Ville souhaitait enrichir par des vidéos le site Nantes Patrimonia qu'elle avait créé en 2019. Elle a eu l'idée d'agrémenter la fresque en proposant un parcours supplémentaire sur les Patrimoines en devenir élaboré par l'historien nantais André Péron. On y trouve des vidéos allant des bombardements en 1943 à la métamorphose de l'île de Nantes en passant par la fin des chantiers navals, la reconversion de l'usine LU, la Cité radieuse ou l'inauguration du Mémorial de l'abolition de l'esclavage. Il y a une vraie complémentarité des sources entre les sites.»

Un nouvel enrichissement de la fresque est-il envisagé prochainement ?

« Avant de l'enrichir, il est important de la faire vivre et de la faire connaître pour que les gens s'en emparent. C'est un formidable outil qui permet de montrer que la ville est constamment en mouvement et qu'elle s'adapte à des conditions de société, aux besoins des citoyens. C'est un support très intéressant pour les enseignants auprès desquels nous souhaiterions mener des actions pédagogiques. Suite aux ateliers sur les rives de Loire que nous avons animés le 31 mai dernier à la Manufacture des tabacs, nous souhaiterions également générer d'autres rendez-vous dans les quartiers.»

Une immersion en vidéo dans l'histoire du patrimoine nantais

Avec 220 archives vidéos, la fresque « Nantes, métamorphose d’une ville » s’articule autour de 6 parcours thématiques rédigés par des experts : "La Loire" par Philippe Audic, "La vie politique, l’intimité d’une agglomération : le cas nantais" par Jacques Floch, "Vie quotidienne, culture et loisirs" par Thierry Guidet, "Économie et attractivité" par Alain Mustière, "Le développement urbain de Nantes" par Jean Renard, "Des patrimoines en devenir" par André Péron. L’exploration de ces capsules temporelles se fait aussi bien par époque à l’aide d’une frise chronologique, que de façon spatialisée grâce à une carte du territoire.