2022-02-18T11:04:19Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/%c3%a9clectic%20nantes%20nord/Eclectic_675.jpg

Actualités Publié le 18 février 2022

À Nantes Nord, les jeunes prennent soin de leur santé mentale

Le centre socioculturel Bout-des-Landes et l’ÉclectiC proposent des séances de sophrologie gratuites aux 16-25 ans pour apprendre à gérer leur stress au quotidien. 

Les jeunes participent à des séances de sophrologie animées par Thierry David, sophrologue, et Blanche Nicolleau, psychologue. (Crédit : Garance Wester/Nantes Métropole).
Les jeunes participent à des séances de sophrologie animées par Thierry David, sophrologue, et Blanche Nicolleau, psychologue. (Crédit : Garance Wester/Nantes Métropole).

« Et toi, comment ça va ? » C’est le nom du dispositif lancé fin janvier par le centre socioculturel Bout-des-Landes et la pépinière d’initiatives jeunesse l’ÉclectiC implantée à la maison de quartier de Nantes Nord, la Mano. « La santé mentale des jeunes est malmenée par la pandémie avec des difficultés à se projeter dans l’avenir et une scolarité parfois chaotique, nous voulions leur donner un espace pour s’exprimer, précise Catherine Maho, directrice du CSC. Le projet, porté au CSC par Jeanne Moreau, est soutenu par l’Agence régionale de santé. » Un temps d’échange s’est tenu le 27 janvier dernier accompagné d’une diffusion de courts-métrages sur l’estime de soi et les liens familiaux. « Il y avait de la colère et de la détresse. Les différents confinements ont mis à mal les relations et certaines personnes voyaient un avenir très sombre. »

Des techniques pour gérer le stress

Cette soirée pour « libérer la parole » est suivie, en février, de deux séances de sophrologie. « Pendant deux heures, nous abordons le quotidien des personnes et nous leur donnons des techniques de relaxation et de gestion du stress avec, par exemple, la visualisation positive », précise Thierry David, sophrologue, qui co-anime les séances avec Blanche Nicolleau, psychologue. Une écoute attentive et des techniques bienvenues pour Markha, étudiante de 19 ans, qui a souffert de la crise sanitaire. « À la sortie des confinements, j’étais angoissée par la foule et j’appréhendais de prendre la parole en public. Pendant cette séance, j’ai pu partager mes émotions et accueillir celles des autres. Je me suis sentie en confiance dans le groupe. » Anouchka, 24 ans, ressort elle aussi « apaisée » de la séance. « Je me sens fatiguée mais c’est de la bonne fatigue, explique la jeune femme actuellement en service civique. Je vais maintenant essayer d’appliquer ces outils dans mon quotidien pour relativiser et positiver. »

Le CSC et l’ÉclectiC espèrent prolonger l’expérience sous d’autres formes comme des ateliers d’écriture.

Pratique

L’ÉclectiC, 3 rue Eugène-Thomas. 02 40 40 91 18.

CSC Bout-des-Landes, 12 rue de Concarneau. 02 40 76 15 52