2022-01-06T16:53:51Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/Permis%20de%20construire/permisdeconstruire%20675.jpg

Actualités Publié le 06 janvier 2022

"Permis de construire" accompagne les anciens détenus

Depuis 12 ans, l’association Permis de construire propose un accompagnement social et professionnel sur mesure aux personnes passées devant la justice qui souhaitent redevenir pilote de leur vie.

Ludovic Dardenne est le directeur de l'association Permis de construire (crédit photo : Patrick Garçon / Nantes Métropole)
Ludovic Dardenne est le directeur de l'association Permis de construire (crédit photo : Patrick Garçon / Nantes Métropole)

« On a passé 10 ans à cacher notre public pour des questions de droit à l’oubli mais aujourd’hui, on le remet au centre car si la société n’ouvre pas la porte à ce public exclu, stigmatisé, victime de préjugés, notre travail ne servira à rien », explique Ludovic Dardenne, directeur de l’association Permis de construire. Ce public, ce sont les personnes sous main de justice : ancien détenu, condamné avec sursis, porteur de bracelet électronique, en contrôle judiciaire… Permis de construire en accompagne une centaine par an depuis 2010 dans leur réinsertion sociale et professionnelle.

Pilotes de leur vie

Ils sont appelés « pilotes » car ce sont eux qui redeviennent pilote de leur vie. L’association les accompagne dans leur projet de vie selon quatre piliers fondamentaux : bien dans sa tête, bien dans sa vie, bien dans son corps, bien dans son job. « Travailler uniquement sur le projet professionnel est voué à l’échec si les aspects de santé, de logement, d’estime de soi, de relation aux autres… ne sont pas aussi pris en compte », précise Ludovic Dardenne. L’accompagnement est individuel une fois par semaine avec des co-pilotes et des experts tels que sophrologues, psychologues, coaches en ressources humaines. Et collectif avec des propositions d’activités socio-éducatives quotidiennes comme les percussions, l’informatique, le jardinage ou encore le théâtre.

« L’objectif est que chacun retrouve une place utile, pour lui et la société, choisie et pérenne, ajoute Ludovic Dardenne. Cela peut prendre quatre mois ou trois ans, peu importe, nous les soutenons pour qu’ils aillent vers ce qu’ils aiment, à leur rythme.» Résultat, plus de 90% des pilotes reprennent leur vie en main et ne récidivent pas, contre 63% de récidive sans accompagnement en France en 2020) Face aux besoins très importants, Permis de construire veut essaimer sur le territoire et a ouvert une antenne à Saint-Nazaire en octobre 2020. Enfin face aux préjugés, l’association sensibilise les entreprises d’abord et le grand public ensuite. « Ce sont des gens comme nous mais avec des fragilités qui font qu’ils se sont retrouvés devant la justice, conclue Ludovic Dardenne. Quand on leur fait confiance, qu’on leur entrouvre les portes de la réinsertion, ils nous le rendent au centuple. »

Pratique

L’association cherche des entreprises, des bénévoles, du mécénat de compétences pour accompagner les pilotes.

Plus d’infos sur le site de l’association :
assopermisdeconstruire.org/

Tél : 09 81 92 08 37.