2023-10-11T16:34:30Z https://metropole.nantes.fr/files/images/sante/mediateurs%20sante800.jpg

En 2025, tous les quartiers nantais auront leur médiateur en santé

Actualités Publié le 11 octobre 2023

Sept médiateurs en santé supplémentaires seront engagés permettant de couvrir l’ensemble de la ville. Objectif : soutenir les personnes les plus éloignées du système de soins.

© Jean-Félix Fayolle
© Jean-Félix Fayolle

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’état de santé d’une population dépend à 20 % de l’offre de soins présente sur le territoire – le reste sont des déterminants sociaux, des facteurs environnementaux, des comportements individuels. Pour soutenir les habitants les plus éloignés du système de soins, la Ville de Nantes mise notamment sur les médiateurs en santé. D’ici 2025, la collectivité va ainsi en déployer 7 supplémentaires, s’ajoutant au 4 déjà présents et missionnés par l’association Les Forges - à Bellevue, Nantes Nord, au Breil et sur l’Île de Nantes et permettant ainsi de couvrir l’ensemble de la ville. 

Leurs missions ? Informer sur l’offre de soins et orienter vers les professionnels de santé, expliquer le système de soins et les démarches à adopter, accompagner les personnes les moins autonomes vers les soignants ou encore créer du lien entre les habitants, les professionnels de santé et les structures du quartier. Montant total du nouveau marché : 2,52 millions d’euros. 

Des équipements de santé de proximité

« Trouver un médecin est de plus en plus compliqué, ce constat est renforcé quand on vit dans un quartier populaire, explique Marlène Collineau, déléguée à la santé publique. La population qui y vit cumule souvent d’autres fragilités : de faibles ressources, des problèmes d’accès à l’emploi, d’ouvertures de droits… Les médiateurs permettent de soutenir toutes les personnes éloignées du soin. »  En parallèle, la Ville de Nantes déploie des équipements de proximité : ouverture de la maison de santé de Bellevue en janvier 2022, du centre de santé au Breil le 3 octobre 2023, ouverture de la maison de santé de Nantes Nord en janvier 2024, soutien à la création du centre de santé participatif de Bottière.