2019-12-19T15:30:00Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/innovation%20sociale/innovatsociale675.jpg

Actualités Publié le 19 décembre 2019

Le Kiosque paysan remporte le prix de l’innovation sociale 2019

Pour sa troisième édition, le prix, qui vise à soutenir l’entrepreneuriat social et solidaire et favoriser l’émergence de projets innovants a été décerné à ce projet de plateforme logistique mutualisée de produits fermiers locaux/bio. 

Elsa Baron, Rémi Beslé et les membres du collectif Kiosque paysan ont reçu un chèque de 25 000 € avec le prix de l'innovation sociale.
Elsa Baron, Rémi Beslé et les membres du collectif Kiosque paysan ont reçu un chèque de 25 000 € avec le prix de l'innovation sociale.

Après Bout’à Bout’ (2017) et son projet de relance de la consigne de verre, après Hacoopa (2018) et son projet d'habitats inclusifs pour personnes âgées, le troisième prix de l’innovation social était dédié cette année au thème suivant : « Consommons responsable ! Agir pour une alimentation de qualité, locale, durable et solidaire »
Un prix qui a été décerné vendredi 13 décembre 2019 au Kiosque paysan, un projet mené par un collectif d’agriculteurs et de distributeurs (La Grande Barge, la SCIC Début des Haricots, Manger Bio 44, GAB44, Terroirs 44, CAP44, VeloJO, Green Course, Promus, et Scopeli) qui entend créer une plateforme logistique mutualisée. 

Garder la main sur les produits

“L’idée est d’avoir une plateforme à plusieurs structures pour que les producteurs amènent leurs produits sur un seul lieu à Nantes, un lieu d’échange, de dépôt de produits bios et locaux, résume Rémi Beslé, de Manger Bio 44, l’un des coprésidents de l’association. L’objectif est qu’au lieu de livrer 10 clients à Nantes, le producteur livre seulement au Kiosque paysan. C’est un outil en commun qui permettra d’éviter à tous les camions de rentrer dans Nantes. Cela permettra aussi aux producteurs de garder la main sur leurs produits jusqu’au point final.”

25 000 euros pour aider à concrétiser le projet

« Cette année nous récompensons une démarche de concertation et de co-création sur l’aspect logistique des approvisionnements en circuits-courts, de produits bio et/ou locaux, et de création collective d’une plateforme logistique d’approvisionnement. Je crois que cela traduit tout le soutien de la métropole à l’innovation collective, en la capacité des acteurs à relever ensemble les défis de demain, à inventer de nouvelles organisations », a réagi Johanna Rolland.
Le prix est accompagné d’un chèque de 25 000 euros, qui aidera le Kiosque à prendre corps. “Aujourd’hui, le prix de l’innovation sociale, va nous permettre d'embaucher quelqu’un, qui arrivera début janvier, poursuit Rémi Beslé. Cela permettra de soulager les différentes structures qui tiennent le projet et d’avoir quelqu’un qui s’y consacre à 100%.”

Ça peut vous intéresser