2020-05-12T14:48:41Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/coronavirus/deconfinecommerce675.jpg

Actualités Publié le 12 mai 2020

Comment les commerces rouvrent leurs portes ?

Après deux mois de fermeture, les commerces nantais peuvent de nouveau accueillir leur clientèle. Avec des conditions de sécurité assurées pour les salariés et les clients, dans le respect des règles sanitaires. Et de nouveaux services pour accompagner cette reprise.

Richard Gouraud accueille sa clientèle dans le respect des consignes et règles sanitaires.
Richard Gouraud accueille sa clientèle dans le respect des consignes et règles sanitaires.

« Jouons collectif, jouons local ! Soutenons les commerçant.e.s du centre-ville.» C‘est le mot d’ordre lancé par Plein Centre, l’association qui fédère et représente les commerçants du centre-ville à l’heure du déconfinement et de la réouverture des commerces depuis lundi 11 mai. Du moins ceux concernés : les cafés, bars et restaurants n’ont pas encore obtenu cette autorisation et doivent laisser leur rideau baissé. Ils seront fixés fin mai sur leur date de réouverture.

Adaptation des boutiques

Ce lundi, les Nantais ont pu retrouver leurs enseignes, en adaptant bien sûr quelques comportements : port du masque recommandé et respect des règles de distance. Les commerçants ont en fonction de leur type d’enseigne prévu les adaptations et aménagements en boutique : mise à disposition de masques aux clients qui n’en seraient pas munis et de gel hydro-alcoolique pour un lavage des mains en entrant et en sortant, nombre de personnes autorisées, sens de circulation, désinfection régulière des espaces et des objets…

La période de confinement a par ailleurs permis aux commerçants nantais d’accélérer le développement de services annexes à leur point de vente : commandes groupées auprès de plusieurs commerçants, livraisons à domicile, click-and-collect, drive, vente en ligne via la nouvelle marketplace nantaise www.mavillemonshopping.fr, vente à emporter … « La crise sanitaire nous a obligés à adapter notre activité. Elle a accéléré le virage du digital. Et des solidarités se sont tissées entre commerçants. Dans cette crise, la survie de nos commerces est en jeu » souligne Olivier Dardé, président de Plein Centre

Après deux mois de fermeture, les coiffeurs ne chôment pas ! Ici, La Plateforme de la rue Léon-Blum.
Après deux mois de fermeture, les coiffeurs ne chôment pas ! Ici, La Plateforme de la rue Léon-Blum.

Proximité

« Nous avons à cœur de conserver la qualité de l’accueil et du service, l’essence même du commerce de proximité », rappelle Olivier Dardé. Illustration avec Richard Gouraud. Opticien rue du Général-Buat, à deux pas du rond-point de Paris, il s’est préparé à cette réouverture : « J’ai complètement repensé mon magasin pour accueillir en toute sécurité les clients. On doit être au taquet sur cette question, sans transformer nos boutiques en hôpital mais en donnant envie de revenir à nos clients ! » Gel hydro-alcoolique à l’entrée, marquages au sol, visière pour travailler : chaque détail compte pour celui qui est par ailleurs président de l’Unacod, l’association des commerçants et artisans des quartiers de Nantes. «Notre slogan, c’est « Le client d’abord »  et plus que jamais il traduit bien notre état d’esprit en cette réouverture ! Avec le confinement, la proximité y a gagné : c’est un atout pour la relance des commerces.»

À noter

L’association Plein Centre et l’initiative Solidarité Nantes ont compilé sur ce document ouvert tous les commerçants et artisans nantais qui proposent des formules à emporter.

Ça peut vous intéresser