2020-04-20T10:17:36Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/accueilccas675.jpg

Actualités Publié le 20 avril 2020

À Nantes, les agents de l’action sociale restent mobilisés pour les plus vulnérables

Au standard téléphonique du CCAS, à l’Espace Agnès Varda ou au Wattignies Social Club, près de 107 agents restent mobilisés pour assurer accompagnement et soutien aux personnes en situation de précarité.

Le standard du CCAS instruit et oriente une centaine de demandes par jour
Le standard du CCAS instruit et oriente une centaine de demandes par jour

Cette période de confinement est particulièrement difficile à vivre pour les personnes à la rue, isolées ou en situation de précarité. Pour continuer d’apporter écoute, conseils et solutions, les différentes équipes du CCAS (Centre Communal d’Action Social) de la Ville de Nantes restent mobilisées et coopèrent avec des associations fortement mobilisées comme les Restos du Coeur ou la Croix Rouge. Les Nantais peuvent faire leurs demandes en ligne via la plateforme e-demarche. Le standard téléphonique du CCAS (02 40 99 27 00) est accessible du lundi au vendredi, de 09h à midi et de 13h à 15h30, et les agents peuvent recevoir sur rendez-vous.

Aides financières, accompagnement social, accès aux droits… notre mission reste la même et nos dispositifs habituels sont toujours en activité. Cependant avec le confinement, beaucoup de citoyens fragiles ou isolés recherchent également un soutien psychologique, notre dimension d’écoute prend alors tout son sens! 

Frédéric Loussouarn, directeur de l’inclusion sociale.

À noter

Centre communal d’action sociale de Nantes : 02 40 99 27 00. Du lundi au vendredi, de 09h à midi et de 13h à 15h30
Portail e-services : eservices.nantesmetropole.fr/solidarites
Allonantes : 02 40 41 9000.

Des structures sociales en activité dans toute la métropole

Sur l’île de Nantes, l’Espace Agnès Varda reste ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 13h15 pour proposer un accueil de jour et un accès aux douches et à l’hygiène. Un peu plus loin, le Wattignies Social Club est devenu le cœur battant de l’aide alimentaire : « près de 140 repas et 60 chèques services y sont distribués chaque jour, par les agents du CCAS et différentes associations mobilisées (comme la Croix Rouge) », continue Frédéric Loussouarn.

Enfin, plusieurs structures restent en activité : le centre Nantais d’hébergement des réfugiés propose toujours 124 places. De son côté, le Centre d’Hébergement de Réinsertion Sociale la Parenthèse permet d’accueillir 90 personnes. « A l’échelle de la Métropole, le Fonds de Solidarité Logement est également en activité pour aider les locataires en difficulté. Pour faire face à cette crise inédite, ce fond de soutien s’est vu doté d’un versement exceptionnel de 1 million d’euros de la part de la Métropole », précise Frédéric Loussouarn.

Wattignies Social Club

Du lundi au vendredi - distribution de repas jusqu'à 13h30
13 boulevard des Martyrs Nantais de la Résistance, Nantes
Tram lignes 2 et 3 : arrêt Wattignies.

Espace Agnès Varda

16 rue Pierre Landais, Nantes
Tél. 02 40 41 53 00
Busway 5 : arrêt Gare de l'État
Du lundi au samedi de 8h30 à 13h15.

Travailleurs sociaux, infirmières, livreurs de repas... de très nombreux agents, dont de nombreux volontaires de la collectivité restent mobilisés sur le terrain auprès des plus fragiles. « Malgré la fatigue et le stress engendrés par cette crise, nos agents restent très engagés. Nous avons aussi été rejoints par beaucoup de volontaires ! Le travail est dense car nous devons faire face à beaucoup de demandes, mais nous nous préparons aussi au déconfinement, puisque nous connaîtrons sans doute une activité très forte dans les mois à venir », conclut Frédéric Loussouarn.

Les chiffres clés 

Depuis le 17 mars :

2054 douches ont été prises à l’Espace Agnès Varda

1789 paniers repas ont été distribués au Wattignies Social Club

100 appels sont reçus et environ 50 demandes d'aides financières sont instruites et délivrées chaque jour par le CCAS

107 agents pour la Direction de l’inclusion sociale (Accueil du CCAS + agnès Varda, + distribution alimentaire), dont 10 agents à Citad’elles, et 16 médecins et infirmières sur les EHPAD.

Ça peut vous intéresser