2021-12-20T11:24:13Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/carnaval/carnaval_2004_675.jpg

Actualités Publié le 20 décembre 2021

Aidez le carnaval de Nantes à revisiter son passé !

L’association NEMO, qui pilote la manifestation, lance une grande collecte auprès des habitants. En ligne de mire : une inscription au Patrimoine culturel immatériel en France, un label porté par le ministère de la Culture.

Vous avez des souvenirs, des anecdotes, des objets ou documents liés à la Mi-carême et/ou au carnaval de Nantes ? Contactez NEMO ou contribuer directement sur sa plateforme numérique dédiée à la collecte ! (photo du carnaval 2004 © Régis Routier).
Vous avez des souvenirs, des anecdotes, des objets ou documents liés à la Mi-carême et/ou au carnaval de Nantes ? Contactez NEMO ou contribuer directement sur sa plateforme numérique dédiée à la collecte ! (photo du carnaval 2004 © Régis Routier).

La dernière édition du carnaval de Nantes a eu lieu en mars 2019, crise sanitaire oblige. Mais l’association NEMO, dans son hangar Maurice-Parois à Bottière-Chénaie, n’est pas inactive pour autant. « Les ateliers ont été ouverts pour les Journées du patrimoine et du matrimoine, rappelle Paul Billaudeau, son président. C’était pour nous l’occasion de rencontrer un autre public, grâce à des visites guidées. »

Ces rencontres ont percuté la réflexion en cours chez les organisateurs de l’événement, qui doit aujourd’hui toucher les nouvelles générations pour se perpétuer : « Dans les années à venir, qu’est ce que sera le carnaval ? Comment le faire vivre ? Comment notre environnement va le faire évoluer ? » C’est pour mieux répondre à ces questions sur l’avenir de la manifestation, dont les origines remontent à la Fête des fous au Moyen-Âge, que NEMO se penche sur son passé – « Travailler sur l’histoire pour travailler notre futur », comme le résume Paul Billaudeau.

Collectage

L’association a lancé en octobre une grande collecte auprès des habitants. Films, photos, objets, articles, mais aussi témoignages, anecdotes…  tout est bon pour nourrir cette mémoire. « On est preneur de toute archive, que l’on pourra dater et numériser. La fille d’Aimé Delrue nous a déjà confié beaucoup de choses. Mais à côté de figures comme lui, on veut retrouver tous ces carnavaliers qui ont participé pendant des décennies, ces femmes et hommes qui ont porté cette grande fête populaire. » Une grande exposition sur le carnaval – et la Mi-carême qui l’a précédé – mettant en valeur ces archives collectées fait partie des projets.

Surtout, NEMO vise une inscription du carnaval de Nantes à l’inventaire national du Patrimoine culturel immatériel, un label porté par le ministère de la Culture et qui a bénéficié notamment au carnaval de Granville, en Normandie. La démarche est menée scientifiquement et fait appel à une structure spécialisée dans le patrimoine, l’OPCI, qui a développé une plateforme numérique pour contribuer directement (lire ci-dessous : comment contribuer ?). Du côté de la Ville de Nantes, un groupe de travail a été constitué avec la direction de la culture et les Archives de Nantes. « Un dossier sera adressé au ministère au plus tard pendant l’été, qui décidera de l’inscription », conclut le président de NEMO.

 

Comment contribuer ?

    • Par téléphone ou mail à l’association NEMO : 09 51 24 42 50 ou nantes.carnavalesque@gmail.com
    • Sur la plateforme participative dédiée.

Le carnaval de Nantes 2022

Près de 150 carnavaliers sur les chars, 400 à 500 autres dans les défilés à pied sont annoncés. Thème 2022 : l’humour.
    • Portes ouvertes des carnavaliers : samedi 5 et dimanche 6 février
    • Carnaval de jour : dimanche 3 avril
    • Bal des enfants : mercredi 6 avril
    • Carnaval de nuit : samedi 9 avril.