2021-01-15T09:38:27Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/tramway/tramwayrail675.jpg

Actualités Publié le 15 janvier 2021

Tramway : la « nouvelle voie nantaise » pour les trois nouvelles lignes

Pour les opérations de rénovation de la plateforme tramway et les projets de développement, la Semitan propose une méthode baptisée « nouvelle voie nantaise », déjà utilisée pour la rénovation de la ligne 1. Il est prévu d’y avoir recours pour les futures lignes 6, 7 et 8.

La technique de pose de voie a été étrennée en 2018 lors du renouvellement des rails dans le secteur Gare SNCF / château.
La technique de pose de voie a été étrennée en 2018 lors du renouvellement des rails dans le secteur Gare SNCF / château.

« On trouve huit types de rails différents sur le réseau de tramway et une diversité de revêtements : gazon, pavés, béton, etc. », explique Damien Bergeron, responsable Département Maîtrise d’Ouvrage des infrastructures Semitan. « Cela complexifie nos interventions et augmente la durée de nos interventions. C’est pourquoi, en 2010, nous nous sommes lancés dans la recherche d’un procédé standard qui permet de faciliter la maintenance des rails sur le long terme ».

Une technologie déjà utilisée pour la ligne 1

C’est en Belgique que cette technique, développée par Frateur-De Pourcq, a retenu l’attention de la Semitan. Ce nouveau concept de voie ferrée offre une mise en œuvre rapide grâce à la préfabrication des panneaux de voie, avec des rails noyés dans la plateforme. « Ce socle de technologie fiable et mature a ensuite été adapté aux spécificités du tramway nantais, avec succès ! ». Durant l’été 2018, la rénovation de la ligne 1 s’est fait en un temps record (cinq semaines) grâce au déploiement de 750 mètres de la nouvelle voie nantaise. « La préfabrication des 60 panneaux de voie a garanti un haut rendement lors de la pose et a lissé l’activité des équipes de pose ».

La nouvelle voie pour les futurs 5 km de voie

À l’issue de la concertation et de l’enquête publique, les travaux pour construire les cinq kilomètres de voies nouvelles à l’horizon 2026 utiliseront logiquement ce concept de pose de voie à la Nantaise. « Ce procédé répond à de nombreux défis : plus de simplicité, une durée des travaux optimisée. Et, surtout, nous basculons peu à peu vers un système de voie standardisé, ce qui facilite la maintenance des plateformes et le renouvellement des rails sur le long terme ».

A noter

Pour en savoir plus sur cette innovation:

Ça peut vous intéresser