2022-03-15T10:39:16Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/futsal/doulon-bottiere-futsal-22-675.jpg

Actualités Publié le 15 mars 2022

À la Bottière, le futsal joue collectif

Fondé en 2008 par Amadou Diallo et Teddy Oger, le club Nantes Doulon Bottière Futsal utilise les valeurs sportives pour sensibiliser à la citoyenneté et au vivre-ensemble.

Le Nantes Doulon Bottière Futsal organise régulièrement des stages en partenariat avec l’Animation sportive municipale et l’Accoord. © Rodolphe Delaroque
Le Nantes Doulon Bottière Futsal organise régulièrement des stages en partenariat avec l’Animation sportive municipale et l’Accoord. © Rodolphe Delaroque

Le Nantes Doulon Bottière Futsal, c’est d’abord une histoire de copains. Des amis de Malakoff et de Doulon, passionnés du ballon rond, qui ont trouvé dans le foot en salle un moyen de pratiquer toute l’année « en évitant les aléas climatiques ». La discipline, qui oppose deux équipes de cinq joueurs sur un terrain de handball, présente de nombreux avantages. « C’est plus dynamique que le foot, on touche plus le ballon, souligne Amadou Diallo, directeur technique du club. Des stars comme Messi, Ronaldo ou Neymar ont commencé par le futsal. » 

Des ateliers sur la santé et la citoyenneté 

Après un passage par le Nantes Bela Futsal au milieu des années 2000, Amadou Diallo et Teddy Oger créent leur propre structure en 2008. « Au démarrage, on était une vingtaine. C’était vraiment une bande de potes qui jouaient ensemble. Au fil du temps, le club s’est développé et structuré. » Aujourd’hui, le Nantes Doulon Bottière Futsal compte 140 licenciés et son équipe fanion, entraînée par l’ancien international français David Le Boëtte, évolue en D2. « On a mis du temps pour arriver à ce niveau et il y a encore du travail. C’est une belle vitrine, on défend les couleurs de Nantes dans toute la France. » Le club, qui propose une initiation dès 6 ans avec le baby futsal, a reçu le label Jeunes Excellence de la Fédération française de football (FFF). Des stages sont régulièrement organisés en partenariat avec l’Animation sportive municipale et l’Accoord.

La discipline véhicule des valeurs chères à l’équipe dirigeante. « On retrouve la cohésion d’équipe et la solidarité présentes dans le football mais ça va bien au-delà car on ne peut pas tricher au futsal, précise Amadou Diallo. Si un joueur ne défend pas, ça se remarque rapidement. Et il y a cinq fautes collectives maximum par mi-temps, on peut très vite pénaliser son équipe si on ne gère pas ses émotions. » Des valeurs développées en dehors du terrain avec l’organisation d’ateliers sur la santé, la citoyenneté et la prévention de la délinquance. « Nous travaillons par exemple avec la Tan sur les bonnes attitudes à adopter dans les transports en commun. » Le club accueille également des jeunes en service civique pour développer la pratique sportive féminine et toucher les « publics en rupture avec les institutions »
 

En savoir plus

Le site du Nantes Doulon Bottière Futsal.

Le club et les Studios Bellarue 17 ont lancé une web série documentaire, visionnable ici.