2019-05-29T11:33:51Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/attractivite-tourisme/solitaire/solitairepeyron675.jpg

Actualités Publié le 29 mai 2019

Loïck Peyron et Adrien Hardy, à la rencontre des écoliers nantais

Mardi 28 mai, les écoliers de Jean-Moulin, à Malakoff, ont échangé avec les deux skippers nantais en marge de la Solitaire du Figaro.

Loïck Peyron a livré des anecdotes sur sa longue carrière pendant 1 h 30 avec les écoliers de Jean-Moulin.
Loïck Peyron a livré des anecdotes sur sa longue carrière pendant 1 h 30 avec les écoliers de Jean-Moulin.

« Qu’est-ce que vous aimez dans la voile ? Qui vous a donné envie de devenir skipper ?  Quel est votre bateau favori ? » Ce mardi matin, les questions fusent dans les salles de classe des élèves de CM1-CM2 de l’école publique Jean-Moulin, à Malakoff. Et pour cause, les enfants accueillent deux invités de marque, Loïck Peyron et Adrien Hardy, tous les deux engagés sur la Solitaire du Figaro. Comme des journalistes en herbe, avec leurs notes dans les mains, Mariama, Matthéo ou encore Marie-Lucie, se relaient pour questionner les deux marins originaires de Nantes. Parcours, passion, rêves… tous les thèmes sont abordés !

Insuffler une envie, un éclairage différent, c’est de notre responsabilité.

Loïck Peyron.

Loïck Peyron, engagé auprès d’Action Enfance, se prend ainsi au jeu en détaillant quelques anecdotes qui déclenchent le rire des enfants : « je ne devrais pas le dire, mais quand j’étais à votre place, je passais mon temps à dessiner des bateaux sur mes cahiers.» Le légendaire skipper de 59 ans, vainqueur de la Route du Rhum en 2014, n’hésite pas, à son tour, à questionner les écoliers : « qu’est-ce qu’un skipper ? Un barreur ? Quand on fait un tour du monde à la voile, on passe par l’équateur. Mais qu’est-ce que l’équateur, où se trouve t-il ? » Les doigts se lèvent et les réponses s’enchaînent, avec leurs lots d’hésitation, de naïveté, parfois, mais toujours avec une grande curiosité. « Je suis fasciné par les questions des enfants, on y découvre l’émerveillement, l’étonnement, l’incompréhension… Il y a tout dans le regard d’un enfant. Quand on grandit, il faut s’en souvenir. Et si je peux faire briller un peu plus leurs regards, cela me convient. »

Natif de Nantes, Loïck Peyron vient à Malakoff avec le désir de « transmettre de belles valeurs.» « La voile est une magnifique école de vie. Insuffler une envie, un éclairage différent, c’est de notre responsabilité, explique-t-il. Aujourd’hui, en France, faire du bateau à voile n’est pas plus compliqué que de faire du football, il y a les structures et le matériel pour le pratiquer. » Une pratique que la Ville de Nantes soutient avec le centre nautique nantais, à La Jonelière. Et son plan voile, lancé dès 1993, et qui a permis à de nombreux skippers d’en profiter. Comme Pierre Leboucher, licencié à l’ASPTT, lui aussi engagé sur la Solitaire du Figaro 2019…

Ça peut vous intéresser