2019-07-29T16:05:41Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/saison%20culturelle/indre-675.jpg

Actualités Publié le 29 juillet 2019

Indre : la saison 2019-2020 en 6 lettres

Baptisée « Ici ou là », la saison culturelle d'Indre se déroule dans différents lieux de la commune. Une petite douzaine de propositions, majoritairement tout public, compose la programmation 19/20, dont Fanny Bariaud, responsable du service diffusion et action culturelle, dévoile les axes forts.

« Block », spectacle de la compagnie La Boîte à sel, sera joué le 11 octobre (photo Frederic Desmesure).
« Block », spectacle de la compagnie La Boîte à sel, sera joué le 11 octobre (photo Frederic Desmesure).

H comme Hors les murs

La saison culturelle indraise se singularise par l'absence d'un équipement dédié. D'où une programmation hors les murs, judicieusement intitulée « Ici ou là » : « Les projets artistiques sélectionnés prennent place dans des lieux loin d'être associés au spectacle vivant. Ces projets peuvent d'ailleurs être développés pour notre territoire. »

T comme Temps forts

Parmi les endroits investis mais habituellement non dévolus à la programmation culturelle, le chapiteau. Deux temps forts vont avoir lieu dans cet espace éphémère : d'abord « Rock'n'roll is our mission », de la troupe Electric Bazar, sorte de cabaret joyeux et déjanté, oscillant entre rite vaudou et ambiance western ! (12 octobre) ; ensuite, « Petit théâtre de gestes » par la compagnie Bêtes de foire, plongée dans un mini-cirque intimiste et inventif, « à la croisée du théâtre d’objets, du cirque, de la danse et du cinéma muet ». (du 9 au 11 avril)

A comme Atypique

S'il est un fil rouge qui se dégage de la saison culturelle indraise, c'est l'originalité des propositions artistiques : « Notre projet est plus atypique qu'une saison culturelle conçue pour une salle de diffusion. Notre choix se porte plutôt sur des spectacles pluridisciplinaires aux formes variées. »

D comme Damoclès

Démarche insolite que celle de Yann Ecauvre, fondateur de la Compagnie Inextrémiste : mettre en œuvre un cirque interactif, qui interroge le fonctionnement de l'expérience collective, laquelle induit solidarité, interdépendance et écoute des autres. « Programmé en extérieur, place Odile-Nylès, Damoclès implique directement le public, qui va participer au spectacle. » (22 mars)

B comme Block

Visible dès l'âge de 3 ans, la création de la compagnie La Boîte à sel se présente comme du « théâtre d'objets sonores connectés », reposant sur un argument fictionnel intrigant : des petits blocks de ville, interprètes dociles de la symphonie urbaine, se révoltent, dans la cacophonie la plus totale... (11 octobre)

P comme Performance

Celle, mécanisée, de la comédienne Magali Rousseau, qui œuvre au sein de la compagnie L'Insolite mécanique depuis dix ans. L'histoire de « Je brasse de l'air » est simple – une petite fille veut s'échapper de son quotidien – tandis que le dispositif scénique, lui, s'avère plus complexe : une accumulation de machines insolites, animaux fantastiques en acier, en bois, en laiton et à plumes, « qui appellent enfants et adultes à prendre leur envol » (10 avril).  

Billetterie : 02 40 85 45 74

 

Programme complet sur le site de la saison ici ou là

Ça peut vous intéresser