2019-05-29T14:50:45Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/licence%20agriculture/filiereagri675.jpg

Actualités Publié le 29 mai 2019

L’Université crée une licence pro d’agriculture urbaine

A la rentrée 2019, une quinzaine d’apprentis bénéficieront de cette nouvelle formation, sans équivalent en France au niveau bac+3

Même le jardin de l’Hôtel de Ville de Nantes a son potager.
Même le jardin de l’Hôtel de Ville de Nantes a son potager.

Si vous avez participé aux 48 heures de l’agriculture urbaine, suivi le projet 5Ponts  et sa ferme urbaine ou d’autres encore, vous avez pu constater l’indéniable essor de cette agriculture citadine. Potagers sur les toits, arbres fruitiers, dans les espaces publics, de plus en plus la ville se cultive, au sens propre du terme. Une tendance de fond qui génère de nouvelles opportunités professionnelles… et donc des besoins de formations nouvelles. C’est ce que propose désormais l’Université de Nantes avec une nouvelle licence professionnelle spécialisée dans l’agriculture urbaine et périurbaine, proposée en partenariat avec le CFA Formasup des Pays de la Loire et avec le lycée agricole Nantes Terre atlantique.  

Priorité au concret

Les étudiants alterneront entre deux jours en entreprise et trois jours de cours. Ils pourront y découvrir ce qu’est l’agriculture urbaine dans sa diversité, avec des rencontres avec les acteurs du territoire, bénéficieront de cours sur les agrosystèmes, la méthodologie de projet et les techniques de production. « On privilégiera vraiment les interventions des professionnels et les cas concrets, insiste Christine Margetic, responsable de cette formation. Nantes est un territoire très propice, car il y a ici toute une effervescence autour de l’agriculture urbaine. C’est vraiment un plus pour cette formation. »

Au départ, la formation initiale s’adresse aux étudiants de géographie et de BTS et DUT agronomie et production végétale. « Mais nous avons reçu des appels de toute la France, et notamment de personnes en reconversion professionnelle, pour qui la formule d’alternance est très pertinente », observe Christine Margetic.

Les étudiants ont jusqu’au 3 juin pour candidater. La formation débutera le 29 septembre.