2019-04-16T09:23:33Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/operation-broyage-675.jpg

Actualités Publié le 16 avril 2019

Broyage des végétaux : opérations gratuites dans les déchetteries

Les déchetteries de Nantes, Vertou et Rezé accueillent des opérations de broyage de végétaux, les 19, 24 et 30 avril. L’occasion de faire le plein de paillages et de bon conseils !

Opération de broyage de végétaux.
Opération de broyage de végétaux

Du 19 au 30 avril, Nantes Métropole propose son opération « C’est le printemps ! Au jardin, on ne jette rien ». Dans les déchetteries de Nantes, Vertou et Rezé, vous pourrez broyer gratuitement vos déchets végétaux. Parfait pour équilibrer le compost avec un apport en matière carbonée, à utiliser en guise de paillage ou directement dans la terre pour l’enrichir, le broyat permet de limiter l’évaporation de l’eau, d’enrichir le sol et d’éviter le désherbage. Vertueux, il réduit aussi considérablement le volume de déchets à traiter par la collectivité !

« Nos déchets verts ont des ressources souvent méconnues, explique Béatrice Pauthier, chez Compostri. Les résidus de taille d’arbustes peuvent, par exemple, être broyés pour ensuite être utilisés en paillage. Cela limite la pousse des mauvaises herbes et évite d’utiliser des pesticides. Le paillage a un autre avantage : il retient l’humidité, ce qui permet de moins arroser. » En plus du broyage gratuit, des animations auront lieu sur les trois journées de l’opération : conseils de compostage, de broyage et de tonte sans ramassage. Une présentation des aides proposées par Nantes Métropole est également au programme. 

À noter

« C’est le printemps ! Au jardin, on ne jette rien », vendredi 19 avril (Nantes), mercredi 24 avril (Vertou) et mardi 30 avril (Rezé), de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h. Les branchages doivent faire moins de 8 cm de diamètre, sans morceaux de plastique ou de métal.

Nantes Métropole rembourse l’achat d’un broyeur collectif par une association ou par un groupe d’habitants, jusqu’à 3 000 euros. 

Ça peut vous intéresser